Publié par 2 commentaires

Apprendre à tricoter à la broche : Tutoriel

cover-apprendre-a-tricoter-a-la-broche-notions-de-base-pour-debutants-la-boite-ateliers-créatifs

Notions de base pour débutants

Vous avez toujours étés impressionnés par les projets de tricot?  Alors, comment procéder? Si vous êtes plus tôt visuels,  notre tutoriel vidéo sera à votre disposition à la fin de l’article afin d’apprendre à tricoter à la broche.

Dans ce tutoriel, vous apprendrez comment débuter du bon pied avec les notions de bases comme:  monter vos mailles de deux façons, tricoter à l’endroit, tricoter le point mousse et comment fermer un projet. Par conséquent, voir le processus de réalisation vous permettra de progresser à votre rythme et de mieux comprendre les notions importantes.

Matériel requis

Débutez à tricoter à la broche avec des broches et laine de grands formats. Or, ce petit conseil facilitera votre apprentissage. De ce fait, il est plus facile de manier ces outils et de comprendre les étapes. Aussi, le résultat sera plus rapide et vous verrez mieux les mailles à tricoter. Donc, plus vous serez bons et plus vous pourrez diminuer les formats des broches et des laines utilisés.

Pour se faire, voici les matériaux requis pour débuter à tricoter à la broche:

  • 1 balle de laine format grosse ou catégorie 5-6
  • Broches (2) en bois ou métal de format 10 mm ou 13 US
  • Des ciseaux
  • Aiguille à laine

1 : Monter les mailles avec des broches

Commencez à monter seulement 8 ou 10 mailles. Ainsi, avoir de petits échantillons permet de voir le résultat plus rapidement.

Rien ne sert de débuter un projet de tricot si les notions de base ne sont pas acquises. Cela pourrait vous décourager en cours de route et ce n’est pas le but. Une fois que l’étape 1 est comprise, poursuivre à l’étape 2.

2. Tricoter à la broche les mailles à l’endroit

À cette étape, apprenez à tricoter à la broche vos mailles à l’endroit sur l’avant et l’arrière du travail. La trame donnera comme effet un projet réalisé au point mousse.

Lors de vos premiers essais, vous risquez de perdre ou d’augmenter des mailles  en trop ou en moins et cela est tout à fait normal.

Afin de prévenir cela, comptez vos mailles après chaque rang exécuté pour être certain d’avoir bien procédé. Si vous avez trop ou pas assez de mailles, alors simplement recommencer votre tricot en retirant votre projet de la broche et tirer sur le fil. Tout le tricot se défera et recommencez à l’étape 1.

3. Apprendre à tricoter à la broche le point mousse

Lorsque vous aurez bien saisi les étapes 1 et 2, commencez à travailler votre tension pour qu’elle reste constante. À vrai dire, rien ne sert de tricoter serré. Rendez-vous la tâche plus facile. Par conséquent, c’est ici que se joue la compréhension de la tension.

À vos débuts, votre tension sera soit trop serrée soit trop dense. De ce fait, vous devez trouver l’équilibre de votre tension. Mieux vaut tricoter dense car, le tricot est un projet qui sera extensible. Pour ainsi dire, c’est comme si vous tissez une toile d’araignée.

Donc, la tension doit être constante et uniforme pour créer un projet harmonieux. Bref, vous devrez plusieurs fois répéter et recommencer jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat. C’est ainsi qu’on devient meilleur et qu’on apprend à tricoter à la broche.

Tout au long du processus, vous tricoterez plusieurs rangs qui, en s’additionnant, donneront le point mousse. Enfin, ce point est simple. Il faut toujours tricoter à l’endroit sur l’endroit du projet comme sur l’envers. L’addition de tous ces rangs crée le point mousse.

4. Rabattre les mailles à la broche et fermer le projet

Au moment où vous serez satisfait de votre échantillon, commencez maintenant l’étape 4 qui est de rabattre les mailles et de fermer le projet. Lorsqu’on apprend à tricoter à la broche, cette étape mérite d’être pratiquée et répétée. Mais, nous l’oublions souvent en cours de route.

Rabattre les mailles permet de les enchaîner les unes aux autres afin que le projet soit solide et ne se défasse pas après quelques usages.

À cet instant, il est super important de ne pas trop serrer les mailles ensemble. Sinon, votre finition sera plus condensée que celle du départ. Encore ici, avec beaucoup de pratique, vous trouverez la bonne tension à effectuer.

Conseils pratiques pour apprendre à tricoter à la broche

Prenez votre temps pour saisir chacune des étapes d’apprentissage. Il faut les maîtriser avant de poursuivre à la prochaine.

L’avantage de la vidéo : Arrêter, reprendre, reculer, avancer et répéter. Ne vous mettez pas de pression et allez-y à votre rythme.

N’oubliez- pas que l’apprentissage d’une nouvelle technique doit être agréable et non décourageante.

Nous espérons que ce tutoriel qui vous montre comment tricoter à la broche vous aidera. Bonne exploration à tous!

Pour connaitre les indispensables du tricot et du crochet, nous vous suggérons de lire notre article paru précédemment sur le sujet.

Dans cet article, apprendrez à bien choisir vos outils pour effectuer un projet. Avant de débuter ce dernier, connaître les indispensables vous permettra d’acheter le matériel nécessaire selon vos besoins.

Aussi, vous saurez comment choisir les formats de laines et de broches ainsi que tous les outils nécessaires pour tricoter.

Tricot et crochet : Les indispensables

Tutoriel vidéo

Voici le tutoriel vidéo des notions de bases pour apprendre à tricoter

Pour consulter nos cours en ligne :

apprendre à tricoter à la broche 2

tricot-a-la-broche-2-couleurs-niveau-intermediairecours-en-ligne-transfert-dimage-sur-canevas-la-boite-ateliers-creatifscours-en-ligne-capteur-de-reves-la-boite-ateliers-creatifs

Publié par 4 commentaires

Comment créer les couleurs en peinture

cover-article-comment-creer-differentes-couleurs-en-peinture-avec-les-primaires-la-boite-ateliers-créatifs

Comment créer différentes couleurs en peinture avec les primaires

Réaliser un cercle chromatique facilement avec de la peinture

Vous aimeriez apprendre comment créer vos couleurs en peinture avec seulement les primaires? Si vous disposez du bleu (cyan), rouge (magenta) et jaune, vous pouvez facilement obtenir un large éventail de couleurs. Il suffit de comprendre comment les créer.

Grâce à cet article, je vais vous montrer comment faire. Inutile d’acheter toutes les couleurs  de peinture qui se retrouvent sur le marché. Vous pouvez simplement effectuer un cercle chromatique avec les trois couleurs primaires.

Vous comprendrez le processus ainsi que les appellations des couleurs primaires, secondaires et complémentaires. Vous aurez aussi la possibilité de visionner le tutoriel : Notions de base pour mélanger ses couleurs pour suivre les étapes.

Les couleurs primaires

À l’aide des couleurs primaires en peinture tels que le bleu communément appelé cyan, le rouge qui se nomme mangenta et le jaune, vous pouvez réaliser les couleurs secondaires ainsi que les complémentaires et une multitude de variations intéressantes simplement avec ces trois couleurs. Pour faire l’expérience, vous aurez besoin de ces trois couleurs.

Je vous suggère d’acheter la marque de peinture en tube de gamme artiste comme Artist’s Loft de chez Michael’s ou celle Omer Deserre. Vous pouvez aussi vous procurer du noir et du blanc pour d’autres options de dégradés de couleurs.

Vous pouvez acheter les marques de bas gamme de peintures en pot liquide pour faire l’expérience. Par contre, ces peintures ne sont pas conçues pour créer des oeuvres de qualité et à long terme sur des toiles. Ce sont plus des peintures pour un bricolage éphémère ou à utiliser avec les enfants.

La différence c’est que cette dernière est plus mat, peut craquer au séchage, ne couvre pas une grande surface et est transparente, et vous ne pourrez pas créer des textures dû à sa fluidité . Or, la peinture en tube pour artistes vous permettra d’avoir de meilleurs résultats dont une vibrance des couleurs, un usage moindre de peinture pour le même résultat et la possibilité de créer des textures. Vous pouvez aussi essayer les deux types pour comparer les résultats.

Les couleurs secondaires en peinture

Les couleurs secondaires sont de deuxième niveau, c’est-à-dire, qu’ils sont obtenus en mélangeant les primaires à part égale. Ainsi, vous obtiendrez le vert (jaune+bleu) le violet (rouge+bleu) et l’orange (jaune+rouge). Inutile de vous dire de ne pas acheter ces couleurs car vous pouvez les créer vous-même!

Les couleurs complémentaires en peinture

Nous appelons couleurs complémentaires les couleurs qui s’opposent sur le cercle chromatique et qui, une fois disposées sur une oeuvre en proportion 1/10 environ, créer une harmonie de couleurs. Si vous mettez les couleurs complémentaires à part égale votre oeuvre sera criarde et vos yeux auront mal lol ! Donc, il est important de bien les comprendre et de choisir quelle couleurs sera la dominante dans votre oeuvre.

Lorsque que vous effectuez votre cercle chromatique, les couleurs secondaires sont aussi celles qui seront complémentaires. La complémentaire du bleu est le orange, la complémentaire du rouge est le vert et la complémentaire du jaune est le violet. La meilleure façon que j’ai trouvé pour l’expliquer c’est que la complémentaire n’a pas la couleur primaire dans son mélange. L’orange (jaune+rouge) est complémentaire du bleu, le violet (bleu+ rouge) est complémentaire du jaune et le vert (jaune+bleu) est complémentaire du rouge. Si le principe vous semble encore flou, je vous invite à visionner le tutoriel en bas de l’article pour mieux comprendre.

Les couleurs analogues en peinture

Les couleurs analogues sont la variations entre les couleurs secondaires. Si nous mélangeons 1/2 part de bleu et 1/2 part de jaune nous obtiendrons le vert. Par contre, vous pouvez aussi changer les proportions pour obtenir une plus grande variété chromatique de vert.  Donc, essayez 1/4 de jaune + 3/4 de bleu ce qui donnera un vert bleuté et à l’inverse, 1/4 de bleu + 3/4 de jaune donnera un vert plus jaune voir couleur lime. Vous pouvez effectuer le même processus pour le bleu et rouge et le rouge et jaune.

L’essayer c’est l’apprendre

Afin de bien comprendre cet univers des couleurs, je crois que le meilleur moyen est de le faire avec la matière. Mentalement, il est difficile de comprendre le résultat. Par contre, en mélangeant la peinture et ses couleurs, il est plus facile de visualiser et mémoriser les résultat obtenus.

Aussi, la théorie est une chose mais elle peut varier dans la matière. D’où l’importance de mettre les mains à la pâte et d’explorer toutes les possibilités. Certaines marques de peinture ne donneront pas le même résultat que d’autres donc d’où l’importance de faire des tests préalablement.

Les palettes de couleurs

Si vous avez de la difficulté à établir un éventail de couleurs pour la création d’une oeuvre, il existe en ligne plusieurs palettes de couleurs disponibles. Vous pouvez alors faire des recherches et conserver vos trouvailles. Pour ma part, j,adore chercher ces palettes de couleurs sur Pinterest et me créer un tableau de ces dernières.

Lors d’une panne d’idées, je vais fouiller dans ce tableau en référence et je choisie la palette qui me conviens selon le projet choisi. Vous pouvez aussi vous créer un petit cahier de notes avec différentes palettes que vous aurez conçues et vous y référer lorsque vous en aurez besoin.

Vous saurez alors que les peintures que vous disposez à la maison donneront exactement le mélange obtenu dans votre cahier. Évidemment, prenez des notes et notez les qualités de peinture utiliser ainsi que le nom des couleurs/tubes de peinture qui ont servis aux mélanges.

Cercle chromatique des mélanges de couleurs en peinture en image

Voici une image qui résume l’ensemble des mélanges et qui pourrait vous être utile pour réaliser votre propre cercle chromatique.

cercle-chromatique-melanges-couleurs-la-boite-ateliers-creatifs

Le tutoriel complet des notions de bases pour créer ses couleurs en peinture

Dans ce tutoriel, vous aurez toutes les informations étapes par étapes. Aussi, vous verrez la différence entre la peinture de bonne et mauvaise qualité et ce qui est bon rapport qualité/prix. Cette expérience peut aussi être une belle activité à faire avec des enfants. Vous verrez qu’ils sont émerveillés de voir le résultat des mélanges de couleurs en peinture. Amusez-vous bien !