Publié par 2 commentaires

Apprendre à tricoter à la broche notions de base pour débutants

cover-apprendre-a-tricoter-a-la-broche-notions-de-base-pour-debutants-la-boite-ateliers-créatifs

Apprendre à tricoter à la broche

Notions de base pour débutants

Vous avez toujours étés impressionnés par les projets au tricot et vous aimeriez apprendre comment procéder? Dans ce tutoriel, nous vous apprendrons comment débuter du bon pied. Nous vous montrons à monter vos mailles de deux façons, à tricoter à l’endroit, à faire le point mousse et à fermer votre projet. Vous aurez accès à notre tutoriel vidéo afin de voir le processus de réalisation et ainsi progresser à votre rythme.

Matériel requis

Pour commencer, nous vous suggérons de débuter avec des broches et laine de grands formats. Cela facilitera votre apprentissage et la difficulté sera moindre. Il est plus facile de manier ces outils et de comprendre les étapes. Plus vous serez bons et plus vous pourrez diminuer les formats. Vous aurez aussi un résultat plus rapide et vous verrez mieux les mailles à tricoter.

Pour se faire, voici les matériaux que vous aurez besoin pour débuter:

  • Une balle de laine format grosse ou catégorie 5-6
  • Une paire de broches en bois ou métal de format 10 mm ou 13 US
  • Une paire de ciseaux
  • Une aiguille à laine

Étape 1 : Apprendre à monter les mailles

Nous vous suggérons de commencer à monter seulement 8 ou 10 mailles. Commencer par de petits échantillons vous permets de voir le résultat plus rapidement et de vous exercer à vous améliorer. Rien ne sert de débuter un projet de tricot si les notions de base ne sont pas acquises. Vous risqueriez de vous décourager en cours de route et ce n’est pas le but. Une fois que l’étape 1 est comprise, vous pouvez poursuivre à l’étape 2.

Étape 2 : Tricoter les mailles à l’endroit

Vous apprendrez à tricoter vos mailles à l’endroit sur l’avant et l’arrière du travail. Le trame donnera comme effet un projet réalisé au point mousse. Vous risquez de perdre ou d’augmenter des mailles lors de vos premiers essais et cela est tout à fait normal. Compter vos mailles après chaque rang exécuté pour être certain d’avoir bien procédé. Si vous avez trop ou pas assez de mailles, alors simplement recommencer votre tricot en retirant votre projet de la broche et de tirer sur le fil. Tout le tricot se défera tout seul et vous pourrez recommencer à l’étape 1.

Étape 3 : Faire le point mousse, pratiquer et répéter

Lorsque vous aurez bien saisi les étapes1 et 2, vous pourrez alors commencer à travailler votre tension pour qu’elle reste constante. Rien de sert de tricoter serré, vous vous rendrez la tâche beaucoup trop difficile. C’est ici que se joue la compréhension de la notion de la tension. Au début, votre tension sera soit trop serrée soit trop dense. Vous devez trouver l’équilibre de votre tension. Mieux vaut tricoter dense car le tricot est un projet qui sera extensible. C’est comme si vous tissez une toile d’araignée. La tension doit être constante et belle partout pour créer un projet harmonieux. Donc, vous devez plusieurs fois répéter et recommencer jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat.

Tout au long du processus, vous tricoterez plusieurs rangs qui, en s’additionnant donneront le point mousse. Ce point est simple, il faut toujours tricoter à l’endroit sur l’endroit du projet et sur l’envers. L’addition de tous les rangs crée le point mousse.

Étape 4 : Rabattre les mailles et fermer le projet

Lorsque vous serez satisfait de votre échantillon, vous pouvez comprendre maintenant l’étape 4 qui est de rabattre les mailles et de fermer le projet. Cette étape mérite d’être pratiquée et répétée l’oublions souvent en cours de route. Rabattre les mailles permet de les enchaîner les unes aux autres afin que le projet soit solide et ne se défasse pas après quelque usage ou lavage. À cet étape, il est super important de ne pas trop serrer les mailles ensemble sinon votre finition sera plus condensée que celle du départ. Encore ici, avec beaucoup de pratique vous trouverez la bonne tension à effectuer.

Conseils pratiques

Nous vous suggérons de prendre votre temps pour saisir chacune des étapes d’apprentissage. Il est important de les maîtriser avant de poursuivre à la seconde étape. L’avantage de la vidéo : Arrêter, reprendre, reculer, avancer et répéter. ne vous mettez pas de pression et allez-y à votre rythme. L’apprentissage d’une nouvelle technique se doit d’être agréable et non décourageante. Bonne exploration à tous!

 

Pour connaitre les indispensables du tricot et du crochet, nous vous suggérons de lire notre article paru précédemment sur le sujet.

Dans cet article, vous apprendrez à bien choisir vos outils pour effectuer un projet. Avant de débuter un projet, connaître les indispensables vous permettra d’acheter le matériel nécessaire selon vos besoins. Vous comprendrez comment choisir les formats de laines et de broches ou crochets et tous les outils nécessaires pour tricoter.

Tricot et crochet : Les indispensables pour bien commencer

Tutoriel vidéo

Voici le tutoriel vidéo des notions de bases pour apprendre à tricoter

Pour consulter nos cours en ligne :

cours-tricot-au-crochet-debutant-1-la-boite-ateliers-creatifstricot-a-la-broche-2-couleurs-niveau-intermediairecours-en-ligne-transfert-dimage-sur-canevas-la-boite-ateliers-creatifscours-crochet-tunisien-debutant-2-la-boite-ateliers-creatifscours-en-ligne-capteur-de-reves-la-boite-ateliers-creatifs

 

Publié par Un commentaire

10 trucs pour développer sa créativité

article-dix-trucs-pour-developper-sa-creativite-la-boite-ateliers-creatifs-5808

10 trucs pour développer sa créativité

Survivre au syndrome de la page blanche

Voici dix trucs et astuces pour survivre au syndrome de la page blanche. Tout créateur connait ce sentiment de vouloir créer et que l’inspiration ne vient pas. Cela peut être assez frustrant lorsqu’on a prévu à une date fixe de se mettre au boulot. Je vous offre ici mes dix trucs qui me permettre de garder l’élan créatif et de poursuivre lors d’une panne d’idées.

1. Se ressourcer dans la nature

La nature est une source infinie de couleurs, de vibrations, de sons et d’odeurs qui peuvent nous inspirer à tout moment. Une petite promenade en forêt ou sur le bord de l’eau peut nous faire un grand bien car nous reprenons contact avec l’essence de la vie. Aussi, cela peut nous inspirer par les formes et les mouvements qui s’y retrouvent. On peut y observer avec attention plusieurs gammes de couleurs ou de textures ou même des ressentis qui éveillent les sens. Souvent, après cette petite excursion hors de notre atelier, cela peut nous redonner l’inspiration à notre retour et créer de magnifiques oeuvres.

2. Faire des recherches et rester à l’affût

Je crois qu’il est primordial de prendre un peu de temps pour faire des recherches et rester à l’affût des courants artistiques. Certains vous feront vibrer et d’autres moins. L’important c’est de rester curieux et de voir toutes les possibilités qui s’offrent devant nous. Avec l’aide des réseaux sociaux, les blogs et les vidéos, passez quelques temps ici et là de Instagram à Pinterest, de Youtube à la lecture d’un livre ou d’un article de blog, ceux-ci pourront vous redonner l’envie de créer. D’autres part cela peut donner des idées de création pour de futurs projets.

3. S’inspirer des autres artistes et de leur travail

La joie de l’internet est de suivre, voir le parcours et le processus de création de plusieurs artistes. Voir leur coups de pinceaux ou la façon dont ils modélisent la matière est très inspirante. Certes, cela peut éveiller des techniques que vous n’auriez jamais pensé essayer! Pour ma part, je constate que de regarder des vidéos d’artistes qui créent sur Youtube et le fait de voir leurs mouvements et techniques me donnent une seule envie : créer. J’ai simplement envie d’essayer et de voir le résultat.

4. Matérialiser sur papier vos idées

Un autre point intéressant ici, c’est de mettre sur papier vos idées ou vos objectifs à court, moyen ou long terme. Simplement écrire ce qui vous plaît ou ce que vous aimeriez accomplir. Le fait de l’écrire déclenche d’autres idées et puis offre encore d’autres idées ainsi de suite. Vous pourriez simplement faire un « brainstorming » avec des mots et ces mots vous amènent à d’autres mots et puis finalement vous trouvez un et même plusieurs sujets inspirants.

5. Expérimenter et faire des découvertes

Nous avons l’habitude de rester dans ce que nous sommes bons et de ne pas tenter d’essayer du nouveau. Or, s’il y a bien un moyen de développer sa créativité à un niveau supérieur c’est en essayant d’autres techniques et d’autres méthodes ou même d’expérimenter deux choses qui ne vont pas du tout ensemble pour finalement découvrir et trouver d’autres opportunités. Le résultat n’est pas nécessairement toujours fascinant du premier coup mais peut vous ouvrir à d’autres avenues que vous n’auriez pas penser accéder d’une autre façon que cette dernière. Bref, sortez de votre zone de confort et essayez quelque chose de nouveau pour le plaisir de découvrir.

6. Se donner un défi pour se surpasser

Se donner un défi quotidien, hebdomadaire ou mensuel peut aider à structurer son processus de création. Vous pouvez vous donner un petit défi aussi niaiseux que de faire un dessin par jour pendant un mois. Vous verrez l’évolution et l’amélioration de votre dessin. Vous pouvez aussi utiliser des thèmes à développer ou simplement améliorer une technique que vous maîtrisez moins bien par exemple : la perspective, les ombres et lumières, les harmonies de couleurs, mettre en 2D (dimensions) ce que vous percevez en 3D, développer votre dextérité fine ou simplement essayer d’exploiter votre main moins habile pour être plus ambidextre.

7. Pratiquer de l’art intuitif

L’art intuitif est très libérateur. Avec ou sans musique, lancez vous dans le vide et laissez votre intuition diriger votre projet. L’important c’est de se laisser aller sans contrainte et sans limitation. Votre subconscient sait plus que ce que vous croyez savoir. Donc,  jouez le jeu et vous verrez des résultats assez impressionnants! Vous avez peut-être aussi une émotion à extérioriser. Ressentez cette émotion et expulsez-la avec tous les gestes, mouvements qu’il faut ainsi que les couleurs qui y corresponde. Bref, sortez le méchant ou le bon, peu importe, mais videz-vous l’esprit!

8. Faire le ménage de son atelier

Cela peut sembler idiot mais, le fait de faire le ménage de son atelier aide énormément à retrouver son inspiration. Un endroit bordélique n’inspire pas vraiment l’esprit . Par contre, un endroit prêt à l’usage motive grandement à créer. Je ris souvent de moi-même à constater ce fait : Je range pour que tout soit à sa place et prêt, j’admire le beau ménage et tout est parfait, et puis aussitôt j’ai envie de créer, donc inévitablement remettre le bordel! Un éternel recommencement hahaha! Bref, le fait que tout soit accessible facilement avec un espace propre donne envie de tout ressortir et de se plonger.

9. Choisir une palette de couleurs qui nous inspire

Vous pouvez produire un guide de couleurs personnel que vous aimez ou tout simplement vaguer sur Pinterest et garder en mémoire différentes palettes de couleurs qui vous inspire. Passant d’une gamme chaude à froide, de vibrante à plus terne, de couleurs tendances, ou plus douces à plus intenses, de contraste ou complémentaires, vous avez une multitude d’options qui s’y retrouvent. Lors d’un projet, certaines gammes de couleurs sont plus adéquates que d’autres et vous aurez les outils pour les utiliser dans l’immédiat.

10. S’accorder du repos et faire autre chose que nous aimons

Si l’inspiration ne vient toujours pas c’est que vous avez besoin d’une pose. Faites alors quelque chose qui vous fait du bien et que vous aimez. Que ce soit une promenade, un sport, une sortie entre amis, de la méditation, lire un bon livre, faire de la bouffe, écouter de la musique, danser, chanter, jouer un instrument de musique, partir en voyage quelques jours, faire du camping, et tellement plein d’autres options! Prenez le temps de faire quelque chose que vous aimez et cela vous permettra de recharger votre batterie intérieure. Vous vivrez d’autres sensations en-dehors de la création artistique. L’important c’est de trouver un équilibre et de s’y sentir bien.

 

Je vous invite à visionner notre chaîne Youtube afin de trouver l’inspiration qu’il vous faut pour un projet ou simplement par curiosité!

Encre en alcool sur céramique

encre-et-alcool-youtube-la-boite-ateliers-creatifs

Peinture fluide + WD40

peinture-fluide-WD40-youtube-la-boite-ateliers-creatifs

Découvrez nos oeuvres d’artistes sur notre boutique en ligne

Ce diaporama nécessite JavaScript.