Publié le Laisser un commentaire

Les bienfaits du coloriage pour la santé de tous

bienfaits du coloriage

Dans cet article, je vais vous parler des bienfaits du coloriage pour tous mais aussi plus précisément chez les enfants, les adultes et les personnes âgées. De plus, je vous propose différents types de livres de coloriage adaptés selon les tranches d’âges et vos besoins.

Il est impressionnant de constater les bienfaits du coloriage pour petits et grands. Souvent banalisé, le coloriage semble une pratique anodine pour occuper les enfants. Or, cette technique peut aussi se pratiquer en tant qu’adultes et sur différents niveaux d’habilités! Passant de dessins simples, intermédiaires à complexes.

Une pratique populaire chez les enfants, les adultes et les aînés

Le coloriage est une activité d’art thérapie qui permet de développer différentes capacités peu importe son âge ou ses habilités artistiques. De plus, ce loisir créatif fait ses preuves pour aider la santé des petits, des adultes, mais aussi des aînés!

Voici plusieurs bienfaits du coloriage élaborés dans cet article que l’on retrouve pour tous, mais aussi, selon chaque tranche d’âges tout au long de notre parcours de vie.

Les bienfaits du coloriage pour tous

Exprimer ses émotions

Principalement considéré comme un moyen d’expression, le coloriage permet d’évacuer ses surplus d’émotions sur papier. C’est un peu le même principe que l’écriture automatique, dont on écrit ses pensées afin de se libérer l’esprit. De façon automatique et inconsciente, on projette ses émotions à l’extérieur de nous pour s’en libérer. Il nous permet aussi de mieux les comprendre et les apprivoiser.

Apaiser son esprit et diminuer le stress

De ce fait, un autre bienfait du coloriage est d’apaiser son esprit. Lorsqu’on se consacre au dessin et que nous sommes concentrés, nous vivions au moment présent et oublions les problèmes du quotidien.

Les crayons et les couleurs deviennent nos outils d’expression et le papier notre récepteur des énergies envahissantes. Or, après une séance de 20 minutes de coloriage, nous pouvons déjà ressentir un apaisement de notre esprit et un sentiment de bien-être.

Développer les deux hémisphères du cerveau

Aussi simple que de colorier, cette pratique permet de développer les deux hémisphères du cerveau simultanément et conjointement. L’hémisphère gauche est souvent associé à la partie rationnelle et logique du cerveau tandis que l’hémisphère droit à l’intuition et aux émotions.

Ainsi, l’hémisphère gauche du cerveau permet une meilleure prise de décisions et aide à la concentration.

Or, l’hémisphère droit active notre créativité et l’hormone du plaisir (dopamine). Ce qui en résulte d’un sentiment de satisfaction en récompense à l’action de colorier.

Le fait de dessiner régulièrement permet d’activer chaque côté du cerveau et de le renforcer tout en s’amusant. Il est important de souligner que les hémisphères du cerveau ne travaillent pas séparément, mais bien de pairs. En réalité, dire que nous avons un hémisphère dominant serait un mythe!

Les bienfaits du coloriage chez les enfants

Exprimer ce qu’ils ne peuvent dire verbalement

Or de tout doutes, les bienfaits du coloriage chez les enfants sont incommensurables. C’est l’une des premières activités artistiques qu’ils développent tout en s’amusant! En fait, la majorité des enfants explorent le monde des couleurs et de la liberté d’expression à ces moments clés de leur vie.

De plus, ceux qui ont de la difficulté à s’exprimer verbalement utilisent ce moyen non verbal pour exprimer leurs émotions. Alors, soyez attentifs lorsqu’ils dessinent, mais aussi au résultat avec les formes et les couleurs sur le papier.

Apprendre tout en s’amusant

Le coloriage contribue au développement des enfants autant à son bien-être physique que psychologique. Le jeu est l’outil clé pour leur apprentissage. Quoi de mieux que de s’amuser à colorier tout en apprenant les couleurs, les formes, les lignes, les différents types de crayons (bois, feutres, cire, encre, pastels), les limites du cadre et créer des mixtes de couleurs sur papier.

De plus, ils développent l’autonomie et l’estime de soi en réalisant eux-mêmes ces dessins. Un jeu si simple, mais qu’ils aiment pratiquement tous!

Développer sa motricité fine

Répéter régulièrement le geste de dessiner et de manier des crayons permettent d’introduire graduellement leurs capacités motrices. Plus l’enfant pratique le mouvement répétitif du coloriage, plus il développera sa motricité fine.

Ainsi, il musclera ses minuscules mains pour devenir progressivement agiles. L’enfant sera mieux disposé pour entamer l’écriture manuscrite ou l’améliorer. Car, avant de commencer à écrire, ils doivent être en mesure de manier adéquatement un crayon et de gérer leur coordination de gestes.

Le coloriage permet donc aux enfants de développer leur motricité fine (la précision), leurs mouvements (les gestes) et les résultats obtenus (les tracés). C’est une excellente prémisse avant les débuts de l’écriture. De plus, il permet de renforcer et d’améliorer la motricité même après les débuts de la calligraphie manuscrite.

Espace sécurisant pour gérer les émotions désagréables

Le coloriage est une façon implicite et ludique pour les enfants d’exprimer leurs émotions. Ils utilisent cet espace de liberté pour expulser leurs sentiments positifs comme négatifs sans limitation.

S’ils se sentent en sécurité et en confiance, ils se donneront le droit d’expulser sur papier ce qui les pèsent inconsciemment. Le fait de leur fixer des limites claires (balises, consignes ou un cadre à respecter) les sécurise. Par exemple, la consigne de ne pas excéder les tracés noirs du dessin avec la couleur.

Pour le reste, ils sont libres de choisir les couleurs et la façon de colorier leur dessin. Il faut noter aussi que cela leur confère un moment d’apaisement et de concentration. Par conséquent, ce qui libère leur esprit et les dispose à un meilleur niveau de réceptivité pour la suite de la journée.

Livres de coloriage pour enfants

Voici différents livres de coloriage destinés pour les enfants :

Tranche d’âges

0-2 ans
Coloriage point par point avec un poinçon à Bingo :
https://amzn.to/3IPR3V4
– https://amzn.to/3zhedR1
Mon premier livre de coloriage :
https://amzn.to/3PwDkE
Livre de coloriage d’animaux amusants pour 0-2 ans :
https://amzn.to/3yT12El
– https://amzn.to/3Oh0fTl

3 à 5 ans
Cahier de coloriage dessins et mots, préparation pour l’école:
https://amzn.to/3okDFyB
Mandalas faciles à colorier pour enfants :
https://amzn.to/3yPnzC4

9 à 12 ans
Comment dessiner des animaux étape par étape :
https://amzn.to/3RKhoIc
Cahier à colorier d’animaux de différents niveaux
https://amzn.to/3IVMSH8

Les bienfaits du coloriage pour les adultes

Gérer le stress, l’anxiété, les traumatismes, les dépendances et la dépression

L’un des bienfaits du coloriage chez les adultes est sans aucun doutes un anti-stress puissant. C’est un excellent moyen de se détendre et de faire le vide mental après une journée chargée. Il permet aussi de diminuer l’anxiété, les effets néfastes des traumatismes, de la dépression, des dépendances et du stress au quotidien.

Par conséquent, le coloriage pour adultes est fréquemment utilisé pour calmer les pensées négatives. Comme pour les enfants, c’est un moment privilégié pour s’accorder le droit d’expulser ses émotions et libérer l’esprit.

Actuellement, il existe un réel envoûtement pour le coloriage pour adultes. Les années Covid ont plongé les gens dans un stress quotidien et les laissant combler les moments de solitude durant les confinements. Or, plusieurs personnes ont acheté en ligne des livres de coloriage pour s’occuper, mais aussi pour se sentir mieux.

De plus, le coloriage est une activité facile d’accès, peu coûteuse et praticable peu importe l’âge ou le niveau de compétences. De plus, c’est un jeu peut se pratiquer seul comme en famille. Alors, il est simple d’avoir accès à un livre de coloriage pour occuper petits et grands. Une pratique qui continue à s’utiliser avec le temps.

Structurer la pensée et prendre des décisions éclairées

Lorsque l’on porte son attention sur un dessin, l’esprit fait le vide du trop-plein. Or, il est plus facile de prendre des décisions éclairées et de faire les bons choix. C’est un excellent exercice pour développer sa concentration. De plus, c’est un outil méditatif qui aide à relaxer et de vivre le moment présent.

Donc, après 15 minutes de coloriage, notre esprit est plus réceptif et enclin à prendre de bonnes décisions sans se fier à ses émotions. Le cerveau utilise alors intelligemment sa logique et rationalise chaque situation.

Développer l’estime de soi et ses habilités artistiques

Pratiquer régulièrement une activité artistique tel que le coloriage permet d’augmenter l’estime de soi. Ainsi, il est facile de constater l’amélioration du dessin et de ses apprentissages au fil du temps. Or, plus nous sommes bons à exécuter cette activité et plus l’estime de soi augmente. Le coloriage permet de se surpasser et de se fixer des objectifs à atteindre. Lorsque ces défis sont obtenus, il existe un réel sentiment de gratitude et d’accomplissement personnel.

Livres de coloriage pour adultes

Les dessins pour adultes vont de simples à complexes offrant différents niveaux de difficultés selon nos compétences. Il existe aussi différents types de livres de coloriage selon vos besoins.

Que ce soit pour s’amuser, augmenter l’estime de soi, se perfectionner, ou comme art thérapie : mandala, dessin à numéros, anti-stress et méditation, concentration au moment présent, phrases positives, citations, thématiques variées, etc.

Voici différents types de livres de coloriage pour adultes :

Coloriage à numéros
https://amzn.to/3z0Xfoy
https://amzn.to/3PLiBx7

Mandalas
https://amzn.to/3IYHinn
https://amzn.to/3cwcu1g

Affirmations Positives
https://amzn.to/3cmcYa8
https://amzn.to/3cueO92

Les bienfaits du coloriage pour les aînés

Briser la solitude et l’ennui

Malheureusement, les personnes âgées sont souvent laissées à eux-mêmes. Durant la crise de la Covid-19, ils ont été les personnes les plus touchées par l’isolement, car c’était la population vulnérable au virus. Donc, plus que jamais, l’ennui et l’exclusion ont fait partis de leur quotidien.

N’étant pas tous à l’aise avec la technologie et les moyens de communication, les activités artistiques dont le coloriage pouvaient combler leurs journées. De plus, les bienfaits du coloriage ont pu aider à diminuer leurs inquiétudes et leur changer les idées.

Selon moi, cette pratique peu coûteuse aurait pu être davantage instaurée gratuitement pour nos aînés, par le gouvernement, afin de briser leur solitude et l’ennui qu’ils ont pu ressentir tout au long de cette crise. Mais aussi, qui pourrait devenir disponible à l’année pour cette population vulnérable qui ont besoin de notre aide.

Améliorer les fonctions du cerveau et la mémorisation

Outre les cahiers de coloriage standards, les aînées peuvent utiliser un mixte entre les jeux de mémoire et de coloriage à numéros. Ainsi, cela leur permet d’améliorer leur mémorisation et continuer à muscler leur cerveau. Or, ce qui peut permettre, à long terme, de diminuer les effets des maladies, des troubles de la mémoire dont la démence et l’Alzheimer.

Ces activités artistiques sont une forme aussi d’art thérapie qui leur permettre de restructurer la pensée et ainsi de développer leur concentration. De plus, elles permettent de réactiver les mémoires du passé et réconforter le sentiment d’incompréhension de leurs maladies dégénératives de la mémoire.

Outil thérapeutique lors d’un diagnostique de cancer

L’art thérapie fait maintenant ses preuves allégrement pour diminuer le stress et vivre au moment présent. Ainsi, on l’utilise aussi pour aider les personnes âgées à faire face à une maladie, à un handicap et lors d’un diagnostique de cancer.

Avec le coloriage, mais aussi avec toutes les autres pratiques thérapeutiques artistiques existantes, les aînés prennent soin d’eux, en s’accordant de petits objectifs quotidiens à effectuer. Cela les motive à affronter courageusement la maladie et continuer de persévérer pour une rémission.

Diminuer l’arthrite

Un autre bienfait méconnu est que le coloriage est qu’il peut permettre de diminuer l’arthrite. Un des conseils que j’ai lu est, avant de prendre les crayons, de tremper ses mains dans de l’eau tiède pour détendre les muscles et les raideurs des mains.

Par la suite, les personnes atteintes d’arthrite peuvent débuter avec des minis séances de coloriage de 15 minutes et, au fil du temps, augmenter le délai de coloriage. De ce fait, cela permettra de garder ses mains actives et de retrouver une certaine liberté dans ses actions. Ainsi, ces personnes gagneront en confiance et en autonomie.

Livres de coloriage pour les personnes âgées

Voici différents livres de coloriage pour les personnes âgées :

Coloriage à numéros grand format
https://amzn.to/3cxsbWb

Coloriage facile anti-stress grand format
https://amzn.to/3B4T0Ll
https://amzn.to/3Py5sYI

Coloriage facile grand format
https://amzn.to/3B8Tlgg

Connaissez-vous l’art neurologique?

Une belle activité de dessin à pratiquer seul ou en famille afin de retrouver une paix intérieure et activer les neurones du cerveau.

C’est une technique de dessin méditatif et d’art thérapie créé en 2014 par Dr. Pavel Piskarev.

Cet exercice est simple et efficace. Cette méthode permet de résoudre ses problèmes personnels, diminuer l’anxiété, méditative, aide à trouver des solutions et prendre des décisions ainsi que d’apaiser la petite voix mentale.

Publié le Laisser un commentaire

Qu’est-ce que le DIY et sa signification?

Qu'est ce que le DIY et sa signification

Les origines du DIY

Le DIY est une abréviation d’initiales anglaises qui désigne Do It YourselfFais-le toi-même. Tirant ses origines vers les années 90, il signifie qu’une personne exerce des rénovations ou bricolage à la maison par lui-même. Or, sa symbolique en français désigne essentiellement la création artisanale de petits objets de la vie courante faits maison. Cet anglicisme est couramment utilisé de nos jours.

La définition du mot DIY

Voici la définition que l’on retrouve sur Wiktionary :
DIY : di.aj.waj masculin (Anglicisme) Confection par soi-même d’objets pratiques ou décoratifs de la vie courante. La création n’est pas réservée au solitaire, elle peut être partagée en famille. D’autant plus lorsque le DIY permet de développer la créativité, l’apprentissage des erreurs, la solidarité dans le partage des tâches chez les enfants.
On peut en déduire que c’est une pratique qui permet d’apprendre à créer par l’entremise de tutoriels. C’est un apprentissage qui se fait à son rythme et qui permet de développer ses capacités à comprendre les étapes de réalisation d’un projet simple de la vie courante. Il permet aussi de sauver de l’argent en le faisant soi-même au lieu d’acheter ce produit dans un magasin.

Un peu d’histoire

Comprendre la provenance de cette pratique est d’autant plus intéressante. Au début du XXe siècle, en Amérique du Nord, commençait des revues telles que Popular Mechanics (fondé en 1902) et Mechanix Illustrated(en) (fondé en 1928). Elles permettaient à l’apprenti de maintenir ses connaissances pratiques et techniques à jour sur les outils et matériaux, sur leurs besoins liés à la ferme ou au village. Ce concept puise ses fondements sur le fait que la plupart des lecteurs demeuraient en milieu rural.

Ensuite, vers les années 70, le DIY est devenu un mouvement auprès de la population nord-américaine d’étudiants et de jeunes diplômés. Ces derniers désiraient rénover des maisons abordables, mais nécessitants des travaux de rénovations majeurs. Or, la vision sociale et environnementale de ces années favorisaient la mise en place de projets DIY.

En 1968, Stewart Brand publiait la première édition du catalogue Whole Earth Catalog qui donna les prémisses contemporaines du mouvement DIY.

À partir des années 2007, une forte croissance en ligne des projets DIY s’installent sur les blogs. De plus, plusieurs d’organisations et regroupements naissent sur ce mouvement.

Heureusement, de nos jours, la technologie permet de regarder des tutoriels vidéos ou de lire des articles de blog DIY via internet plus facilement. Et ce, peu importe l’endroit où nous habitons à travers le monde.

La philosophie du mouvement Do It Yourself

Le DIY est surtout associé au bricolage, mais principalement au concept d’être capable de se débrouiller par soi-même. On peut aussi le nommer système D qui symbolise la capacité à se débrouiller avec les ressources qui nous sont accessibles.

C’est une philosophie d’autodidactes et d’apprentissages sur le terrain par un échange de connaissances. Elle se retrouve aussi dans la création indépendante dans différents domaines tels que la musique, l’édition de livres, la création artisanale, les logiciels libres de droits et tout ce qui se distingue de la consommation de masse. Bref, tout ce que l’on peut faire soi-même en se dissociant des ressources modernes de masse et de surconsommation.

En résumé, ce mouvement favorise l’indépendance et l’assimilation des savoirs-faire qui sont oubliés avec les temps modernes. Il pousse les gens à trouver des solutions à le faire soi-même pour sauver des coûts élevés. Il est intéressant de noter que les populations défavorisées mondialement sont en mode survie et doivent s’organiser à faire les choses par eux-mêmes. Donc, elles sont aussi adeptes de cette philosophie de vie du DIY.

Engagement politique

En politique, on peut le voir comme une opposition à l’ordre établi et la capacité à se débrouiller sans dépendre des autorités ou du système présent. De ce fait, le mouvement DIY est une approche concrète d’anti-capitalisme et de surconsommation et tend vers une approche plus écologique avec le recyclage ou le zéro déchet. C’est une pratique de s’organiser avec ce que l’on a d’accessible et d’éviter de dépenser inutilement.

Les tutoriels DIY / fait maison

Le tutoriel DIY artisanal est en forte croissance actuellement. Les gens s’intéressent aux méthodes ancestrales qui se perdent avec l’industrialisation. Ils veulent apprendre à réaliser la fabrication manuelle de produits du quotidien. Ces techniques demandent du temps et de la patience, mais permettre aussi de se réaliser en tant qu’individu. À l’aide de tutoriels en ligne, l’apprentissage se fait plus facilement et au rythme de chacun.

Or, on peut aussi s’apercevoir, que l’idée d’encourager les artisans locaux revient à la vogue aussi. Les gens priorisent l’achat de produits de qualité versus industriel et fabriqués à la chaîne, et les réalisations originales et uniques des artisans.

Avant l’industrialisation, il faut se rappeler que c’étaient les artisans qui fabriquaient nos produits du quotidien. Sinon, nous le faisions soi-même. Nous avions l’ébéniste qui travaillait le bois et les meubles, le joaillier pour les bijoux, le magasin général pour les produits locaux, le forgeron pour les métaux, et tous les trucs et astuces de nos grands-mères pour la confection de vêtements au tricot ou de produits ménagers comme le savon ou les cosmétiques naturels.

Les secteurs d’activités et spécialités des artisans

Vous pouvez trouver aisément des produits artisanaux avec des applications comme Etsy ou Amazon Handmade.  Sur cette plate-forme, vous trouvez une multitude de produits faits à la main et pouvez encourager le travail des artisans.

Voici plusieurs secteurs d’activités de créations artisanales :

  • Patrons numériques de tricots\crochet
  • Autocollants et vinyles divers pour le bullet journal, scrapbooking, voiture, pour les professeurs, etc.
  • Décorations diversifiées pour l’intérieur et l’extérieur, enseignes, bougies, déco murale, etc.
  • Cosmétiques naturels comme le savon naturel, les bombes de bain, les crèmes pour le corps, etc.
  • Produits personnalisés comme l’impression sur vêtement, bois, vaisselle, ou peinture unique sur objets, etc.
  • Produits numériques : dessins, peintures, vecteurs et formes, photographies, calligraphies, etc.
  • Pyrogravure sur bois ou cuir
  • Vêtements : robes, vestes, casquettes, foulards, tuques, tricots, etc.
  • Et bien plus!

Développer ses talents et comprendre le processus de création

Finalement, le DIY peut se retrouver sous diverses formes et approche. C’est un excellent moyen de développer ses capacités artistiques ou découvrir des talents en nous. Il nous permet aussi de comprendre les étapes de réalisation de projets faits à la main. De plus, une fois les techniques apprises, il est possible de personnaliser ses créations.

Le blog de la Boîte ateliers créatifs offre aussi plusieurs projets DIY à faire à la maison par soi-même. De plus, la majorité de ces tutoriels peuvent aussi être visualisés avec nos vidéos complètes sur plusieurs techniques manuelles et artisanales.

Abonnez-vous à notre infolettre, notre blog ou notre chaîne YouTube pour recevoir nos nouvelles idées de création.

Vous pouvez aussi nous encourager en achetant sur notre boutique en ligne. Ces produits sont uniques, originaux et faits main.

Publié le Laisser un commentaire

La photographie : introduction

article-la-photographie-intro-la-boite-ateliers

L’étymologie du mot « photographie »

L’étymologie du mot « photographie » est composé de deux éléments provenant de la langue grecque. Dans « photographie » nous avons « photo » qui signifie lumière et « graphie » qui désigne l’action de peindre ou de dessiner. Par conséquent, la photographie serait l’action de peindre ou de dessiner avec la lumière.

La lumière indispensable

La lumière, c’est ce qui donne la vie à la photographie. Sans lumière, elle ne pourrait naitre. Or, elle et permet de percevoir aussi les couleurs, les formes, la perspective, le sujet et le mouvement.

De ce fait, la photographie est essentielle dans le processus de capture d’images. Grâce à cette lumière gratuite et abondante, nous pouvons saisir les images qui nous entourent.

Un art accessible

La photographie permet d’enregistrer le réel ainsi que de transmettre une idée. De plus, elle projette un sentiment ou une émotion. C’est un moyen d’expression qui sert à communiquer un message.

En plus, la photographie est utilisée pour documenter des faits, des évènements, des preuves, de faire de la recherche scientifique et technique et de garder en souvenirs des évènements historiques. C’est un outil d’archivage qui nous permet de garder en mémoire ce que nous pouvons oublier avec le temps.

L’appareil photo au quotidien

De nos jours, l’appareil photo est un outil que nous utilisons abondamment et qui est devenu facile d’utiliser. Il permet de mémoriser les évènements familiaux ou entre amis ainsi que les voyages par exemples.

Grâce à la progression rapide des technologies vers les fonctions numériques, les cellulaires sont maintenant dotés d’appareil photo intégré avec une très bonne définition et qualité d’image.

La naissance de la photographie numérique a permis de propager cet outil dans notre quotidien et de transmettre rapidement l’image par l’internet et les réseaux sociaux. En un seul clic, on se retrouve habile de faire des modifications avec des filtres, ajouter du texte et de publier le contenu en ligne.

Avant, nous aurions demandé « Qui a un appareil photo? » et seulement quelques personnes lèveraient les mains. Curieusement aujourd’hui, il faudrait demander « Qui n’a pas d’appareil photo? » et les réponses se ressembleraient.

Pourquoi une photographie semble-t-elle meilleure qu’une autre?

Pourquoi une photographie paraît-elle meilleure qu’une autre? Ce point est difficile à déterminer, car tous les goûts sont dans la nature et la notion du « beau » ou du « laid » en art comme en photographie est très relative.

Mais, comme dans tout, il y a des normes et règles fondamentales qui aident à établir et à améliorer l’aspect général d’une photo comme : la règle d’art, la composition, le contraste, le cadrage, les couleurs, l’émotion, le sujet, le message, etc. L’ensemble de ces facteurs jouent aussi un rôle crucial pour déterminer visuellement la qualité de l’image perçue.

De plus, connaitre les fonctions techniques de la prise de vue aide aussi à créer un résultat professionnel. Cependant, il faut être patient afin d’apprendre les notions de base de la photographie. C’est un processus qui demande du temps et de la volonté.

Vous aimeriez en apprendre plus sur un sujet artistique?

Abonnez-vous à notre blog pour recevoir nos nouvelles publications!
Nous avons aussi une chaine YouTube qui offre un éventail varié du DIY et des tutoriels gratuits

Publié le Laisser un commentaire

5 suggestions de livres pour apprendre le tricot

Livres pour apprendre le tricot

Apprendre le tricot facilement

Dans cet article, vous aurez des suggestions de livres pour apprendre le tricot étapes par étapes.

Vous pouvez aussi, pratiquer les notions de bases du tricot qui sont préalablement nécessaires pour débuter.

De plus, vous aurez une multitude de suggestions de points au tricot à découvrir ainsi que différents projets à essayer.

Si vous ne savez pas tricoter, nous vous suggérons de bien commencer avec notre tutoriel en ligne afin de connaitre les notions de bases du tricot pour débutant. Vous avez aussi les liens vidéo à la fin de cet article.

Voici nos 5 suggestions de livres pour apprendre le tricot

1. Tricot : laines, techniques, points, patrons

Vignette du livre Tricot : laines, techniques, points, patrons - Vikki Haffenden, Frederica Patmore

Auteurs
Vikki Haffenden ,  Frederica Patmore

Date de parution
Novembre 2020 

Éditeur
Modus Vivendi

Résumé
Tricot est l’un des livres pour initier le tricot qui est le plus complet! Il regroupe toutes les informations importantes pour le tricot. Or, il comprend de magnifiques photos et de détails ainsi qu’un graphisme qui facilite l’apprentissage.

Que vous soyez débutant ou avancé, ce livre des techniques de tricot répondra à toutes vos questions. De plus, l’ouvrage est divisé par sections facilement repérables en marge du livre (matériel, techniques, ouvrages et patrons, modèles de points). Bref, ce livre est un guide de référence sur le tricot à conserver à la maison.

Découvrez 120 points au tricot, détaillés par des séquences photographiques. Ces dernières détaillent chacune des étapes importantes pour perfectionner vos connaissances.

2. Travaux d’aiguilles : Broderie, tricot, patchwork, crochet, appliqué, petit point

Vignette du livre Travaux d'aiguilles :Broderie, tricot, patchwork, crochet... - Maggi Mc Cormick Gordon, Sally Harding, Ellie Vance

Auteurs
Maggi Mc Cormick Gordon,  Sally Harding ,  Ellie Vance

Date de parution
Octobre 2014 

Éditeur
Selection du Reader’s Digest

Résumé
Excellant livre complet sur les techniques de travaux d’aiguilles comme le tricot, le crochet, la broderie, la tapisserie, le patchwork.

Descriptions détaillées de chacune des techniques avec une mise en page et des photos sublimes.

Si votre objectif est de seulement apprendre le tricot, il serait préférable d’opter pour un livre comme Tricot qui vous montre exactement comment maîtriser tous les points de base et progresser vers les techniques les plus avancées.

Sinon, Travaux d’aiguilles : Broderie, tricot, patchwork, crochet, appliqué, petit point est un des livres pour comprendre le tricot ainsi que les notions importantes de chacune des techniques de travaux d’aiguilles.

De plus, chaque début de chapitre suggère les matériaux nécessaires comme la laine, les fils, les tissus et l’équipement pour l’apprentissage.

Finalement, ce livre contient plus de 2 500 photographies, 500 techniques, 100 points de tricot et de crochet et 80 modèles et patrons.

3. Le tricot en 300 points

Auteurs
Karen Hemingway

Date de parution
14 avril 2010

Éditeur
Marabout

Résumé
Livre complet et détaillé sur les points au tricot. Ce livre explique toutes les techniques de base du tricot, des plus simples aux plus complexes.

Aussi, 300 points de tricot élaborés avec un support photographique ainsi que des conseils techniques pour réaliser les points facilement.

De plus, chaque point est accompagné de dessins simples et efficaces pour chacune des étapes à suivre. Un échantillon est proposé pour chaque point.

Ce livre est une belle référence pour le tricot et son format est aussi agréable pour le trainer avec soi.

4. La Bible du tricot: 300 points expliqués

Auteurs
Phildar

Date de parution
Février 2015

Éditeur
Marie Claire

Résumé
Dans cet ouvrage, vous retrouvez tout ce qu’il faut savoir pour réaliser vos tricots : les notions de base, les termes employés ainsi que 300 explications de points.

Passant par des points de base simples, aux motifs, aux points de fantaisie ou aux points plus élaborés.

Tous les points sont accompagnés de photographies, d’un texte explicatif ainsi que d’un diagramme avec les signes et symboles abrégés du tricot.

La Bible du tricot: 300 points expliqués est l’un des livres pour apprendre le tricot le plus apprécié.

5. Le tricot pour les nuls

Livres pour apprendre le tricot pour les nuls

Auteur
Pam Allené

Date de parution
Février 2016

Éditeur
First

Résumé
Le Tricot pour les Nuls est un livre complet pour faire ses débuts au tricot. Comme le dit le livre, n’importe qui peut comprendre les notions complexes du tricot en découvrant les bonnes bases. Or, Grâce à ce guide, tricoter deviendra un apprentissage facile et amusant.

De plus, vous pourrez survoler l’ensemble des techniques du tricot : mailles, techniques de montage, augmentation, diminution, couleurs.

Finalement, vous apprendrez à lire les patrons au tricot et créer les vôtres avec quelques petits conseils pratiques.

Suggestions de tutoriels vidéos en ligne

Voici quelques suggestions de tutoriels vidéos en ligne. Vous pouvez ainsi suivre à votre rythme l’apprentissage du tricot. De plus, vous aurez aussi des suggestions de projets à réaliser.

Pour bien commencer
Les notions de bases du tricot pour débutant

Dans ce tutoriel, vous apprendrez comment débuter du bon pied avec les notions de bases du tricot à la broche comme:  monter vos mailles de deux façons, tricoter à l’endroit, tricoter le point mousse et comment fermer un projet.

Si jamais vous préférez découvrir avec des tutoriels vidéos, notre chaîne YouTube propose plusieurs notions fondamentales du tricot tel que : tricoter à l’envers, réduire et augmenter les mailles d’un projet, récupérer vos mailles perdues, et plusieurs autres. Vous pouvez vous abonner à notre chaîne YouTube afin de suivre en temps réel nos nouvelles vidéos éducatives et créatives.

Un projet facile et populaire : Comment tricoter des pantoufles grand-mère

Publié le Laisser un commentaire

S’adapter au changement durant la pandémie

s'adapter au changement durant la pandémie

Avancer vers la bonne direction

Avec la venue du Covid-19, nous avons changé notre manière de travailler et d’apprendre. Étant obligés de limiter nos contacts humains, il a fallu envisager une nouvelle façon de faire pour continuer d’avancer et s’adapter au changement durant la pandémie.

Le travail en ligne comme nouvelle réalité

De ce fait, cela a été une dure épreuve et beaucoup d’ajustements pour la majorité d’entres-nous. Or, ceux qui étaient déjà adaptés sur la réalité du télé-travail ont certainement mieux vécus le changement.

Il semblerait que le télé-travail ainsi que le travail à distance, avec l’utilisation de l’internet et ordinateur, soient maintenant la nouvelle norme. Il faudra donc s’adapter au changement durant la pandémie rapidement car cela risque de rester pour plusieurs années.

Apprendre en ligne et l’école moderne

Même les étudiants ont dus s’adapter au changement durant la pandémie. Ils doivent maintenant apprendre en ligne. Heureusement, certaines écoles, cégep et universités, s’étaient déjà adaptés à la nouvelle réalité de cours à distance avant même la pandémie. Ceux étants déjà prêts pour cette réalité, ont certainement eu plus de facilité à se positionner pour offrir leurs services en ligne et s’adapter au changement durant la pandémie.

Découvrir de nouvelles passions

Le confinement a aussi apporté une vague intense de gens qui avaient du temps libre afin de découvrir de nouvelles passions ou apprendre en ligne. Les tutoriels en ligne et les formations gratuites ont explosé.

Prêts à s’adapter au changement durant la pandémie?

Beaucoup de compagnie PME ou travailleurs autonomes n’étaient pas prêts à s’adapter au changement durant la pandémie et d’offrir ce service rapidement au grand public.

Évidemment, créer des cours en ligne ou des tutoriels demandent beaucoup de préparations (monter le cours, faire des tests ou pratiques, filmer, montage vidéo, ajustements, téléchargement sur une plate-forme comme Youtube, avoir déjà des followers, référencement web comme le SEO et SEM, etc.) et j’en passe!

Nous ne voyons pas les résultats dans l’immédiat et cela peut être percu comme une perte de temps. Au fait, ce temps investi est un placement. Il devient profitable lorsque l’on comprend comment s’en servir et le rentabiliser dans le futur.

Investir du temps en ligne maintenant

Nous pouvons voir les résultats de notre investissement de temps, d’argent, de stratégie et de patience lorsque le nombre de visites, de followers, de visionnement ou de commentaires augmentent considérablement. Mais, seulement lorsque l’on se tient informés et pratique les bonnes techniques pour augmenter sa visibilité web.

Outre, un entrepreneur curieux, innovateur, et au courant du marché, était déjà préparé pour développer son commerce en ligne. De plus en plus, les gens commandent en ligne. Ils désirent sauver du temps et de l’argent et recevoir leurs achats à leur porte. Imaginez, l’effet explosif qu’a eu la pandémie sur l’achat en ligne! Je n’ose même pas imaginer les achats de cadeau de Noel… Chose sûr, prenez-vous à l’avance!

Par contre, si cela n’est pas déjà fait, il devra s’adapter à ce changement rapidement. De ce fait, il pourra ainsi diminuer ses frais d’entreprise, s’ajuster au marché en temps de pandémie ainsi qu’aux limitations imposées par cette dernière.

Restons solidaires et entraidons-nous

En terminant, j’aimerais donner tout mon soutien et ma compréhension envers les petites PME au Québec et les travailleurs autonomes qui vivent de leur art! Les temps sont durs pour tous mais il faut s’avoir s’adapter au changement en temps de pandémie.

S’il faut trouver un second emploi en services essentiels, faites-le. Je dois faire la même chose depuis que 3 ans. Il faut continuer à subvenir à nos besoins, notre famille et nos dépenses.

Restez au courant des tendances en ligne pour s’adapter au changement durant la pandémie

Et n’oubliez pas, il y a toujours des solutions et des manières de se surpasser. Si vous avez du temps de libre, profitez-en pour développer votre entreprise en ligne ou simplement suivre des formations. C’est le bon moment! Restez au courant aussi des tendances web pour mieux cibler vos clients et vous adapter à la nouvelle réalité.

Comment nous encourager ?

Si le coeur vous en dit, vous pouvez m’encourager à poursuivre ma passion pour l’apprentissage et et le partage de mes connaissances en lien avec les arts et le DIY (le faire soi-même). Vous pouvez partager nos articles et vous abonner à notre blog, de vous inscrire à notre infolettre pour recevoir les nouvelles créations sur notre boutique en ligne et nos promotions, de suivre nos tutoriels en ligne sur notre chaîne Youtube, vous abonner à notre Instagram et notre page Facebook!

Merci à tous ceux qui nous suivent et nous encouragent! Prenez soin de vous!

Véronique Léonard
Propriétaire

Publié le Laisser un commentaire

Points de base au tricot à la broche: mousse, jersey et côtes anglaises

points-de-base-tricot-tutoriel-la-boite-ateliers-creatifs

Dans ce tutoriel, vous apprendrez les trois points de base au tricot à la broche les plus couramment utilisés : points mousse, jersey et côtes anglaises. Chacun de ces points se réalisent différemment. Par contre, ils sont assez simples à comprendre et à exécuter.

Or, pour réaliser ces points de base au tricot à la broche, vous devez savoir les notions de base du tricot. De ce fait, il faut savoir comment tricoter les mailles à l’endroit et à l’envers, monter vos mailles et saisir la notion de tension du tricot.

Pour apprendre les notions de base au tricot, veuillez regarder nos autres vidéos de notre chaîne Youtube avec ce titre. Ensuite, vous serez en mesure d’exécuter ces points de base au tricot plus facilement..

Point mousse: premiers points de base qu’on apprend au tricot

Le point mousse est l’un des premiers points de base qu’on apprend au tricot pour débuter. Effectivement, ce point est facile à saisir. Aussi, il permet de travailler notre tension lors de nos premiers projets au tricot à la broche.

Vous devez tricoter toujours à l’endroit les mailles sur l’endroit du travail comme sur l’envers.

Vous pourrez voir que l’endroit et l’envers du tricot sont identiques et ont une texture de vagues et de « V ».

Point jersey : deuxième points de base qu’on apprend au tricot

Le point jersey est souvent suivi comme points de base au tricot. Lorsqu’on sait tricoter les mailles à l’endroit, la prochaine étape est d’apprendre à tricoter les mailles à l’envers. Ainsi, le point jersey permet d’exercer les deux points simultanément.

Pour se faire, vous devez tricoter l’endroit du travail à l’endroit et l’envers du tricot à l’envers. C’est-à-dire, il faut commencer sur l’endroit et tricoter tout le rang les mailles à l’endroit. Inversement, il faut poursuivre le second rang qui est l’envers du tricot et tricoter toutes les mailles à l’envers.

Enfin, il faut répéter ces deux rangs en intervalle régulier. Vous pourrez constater que l’envers du tricot a une texture de vagues et l’endroit contient des formes en « V ».

Point côtes anglaises : points de base pour les bordures d’un projet

Le point côtes anglaises est un point de base au tricot utilisé pour plusieurs usages. Souvent, il succède les deux premiers points de base appris précédemment. Aussi, les côtes anglaises permettent de créer une élasticité dans le tricot. Or, ce point est souvent perçu en bordure d’un projet de tricot comme la bordure d’une tuque, les embouts de manches d’un chandail ou comme bordure.

Le point côtes anglaises doit se tricoter sur un nombre de mailles paires. Il se tricote comme suit : 1 maille endroit et une maille envers tout le rang. Pour le second rang, qui est l’envers du tricot, il faut recommencer avec une maille endroit et une maille envers en répétant ces deux mailles tout le rang.

De ce fait, nous tricotons ainsi l’endroit et l’envers du tricot de la même façon. L’endroit du tricot se termine avec une maille à l’envers. Ensuite, nous débutons l’envers avec une maille à l’endroit tricotant ainsi sont contraire pour respecter le motif des côtes anglaises.

Apprenez à tricoter plus facilement ces points de bases avec notre tutoriel vidéo

Visitez notre boutique en ligne pour des créations faits à la main

Publié le Laisser un commentaire

Tutoriel: tricoter un couvre Swiffer réutilisable

article-Tutoriel-comment-tricoter-un-couvre-swiffer-réutilisable-la-boite-ateliers-creatifs

Apprendre à tricoter un couvre Swiffer réutilisable à la broche

Aimeriez-vous apprendre comment tricoter un couvre Swiffer réutilisable? Oui!? Super! C’est le bon moment de suivre la tendance zéro déchet et d’apprendre à le faire vous-même. Avec ce projet, donnez un peu d’amour à notre belle planète en cessant d’utiliser des accessoires à usage unique!

Il y a plusieurs avantages à le faire soi-même :

  • Apprenez et développez vos habilités à faire quelque chose de nouveau
  • Prenez conscience de votre impact environnemental et utilisez des produits de longue durée et réutilisable
  • Offrez-vous du temps pour vous relaxer
  • Vous diminuez vos dépenses et balayez les produits à usage unique
  • Cela stimulera votre intérêt à développer d’autres projets similaires

Notions de base à savoir avant de débuter le projet

Avant de commencer le tutoriel comment tricoter un couvre Swiffer réutilisable, vous devez savoir tricoter à la broche à l’endroit, à l’envers, avec deux fils simultanément, monter vos mailles, rabattre les mailles, fermer le tricot et coudre à la main.

Vous n’avez jamais tricoté mais aimeriez apprendre comment?

Pas de panique! Nous avons ce qu’il vous faut! Nous vous suggérons de commencer du bon pied en apprenant la base du tricot. Comment apprendre les notions de base du tricot? C’est simple! Nous avons mis à votre disposition des tutoriels vidéos sur notre chaîne Youtube pour apprendre les notions de base étape par étape. Référez-vous à la fin de notre article pour avoir les liens directs des tutoriels pour apprendre à tricoter.

Projet: tricoter un couvre Swiffer réutilisable

Temps de réalisation

1-2 heures

Niveau de difficultés

Facile | Débutant

Matériel requis

Voici les matériaux que vous aurez besoin pour débuter le projet:

  • Une balle de laine format moyen ou catégorie 4 de coton 100% de marque Bernat ou à votre choix
  • Une balle de laine format moyen ou catégorie 4 scrubby de polyester 100% de Marque Red Heart ou à votre choix

    Notes: Vous pouvez aussi choisir une laine en 100% coton pour les deux choix proposés. Dans l’optique zéro déchet, le morceau en fin de vie doit pouvoir se jeter au composte. Pour se faire, il doit être composé de coton à 100% .Or, le polyester est une fibre synthétique qui ne se composte pas malheureusement. Par contre, si votre projet est fait de polyester, il est beaucoup moins dommageable pour l’environnement que des lings à usage unique. À vous de choisir !
  • Une paire de broches en bois ou métal de format 7mm ou 10 US
  • Une paire de ciseaux
  • Une aiguille à laine
  • un ruban à mesurer ou règle
  • Dimensions de votre swiffer

Étape 1 :

Monter 30 mailles. Tricoter des côtes 1/1, c’est-à-dire, une maille à l’endroit et une maille à l’envers en alternance sur 30 cm de hauteur ou 8 pouces ou selon vos mesures. Vérifiez si le nombre de mailles correspond à la largeur de votre Swiffer.

N’oubliez pas que lorsque vous tournez votre projet, le rang suivant (l’envers du tricot), vous devez procéder inversement une maille envers et une maille endroit.

Les mailles sont en nombres pairs (30 mailles), donc vous terminerez le premier rang avec une maille à l’envers (qui est l’endroit du tricot). Il faut alors commencer avec une maille à l’endroit au deuxième rang (qui est l’envers du tricot).

Étape 2 :

Avant de terminer le tricot, vérifiez si les dimensions sont proportionnelles à votre Swiffer.
Rabattre les mailles. Garder un excédent de fil de 30 cm pour coudre.

Étape 3 :

Pour la couture, plier le tricot en deux, coudre les cotés droit et gauche du tricot avec une aiguille à laine. Coudre 5 cm de chaque côté sur le dessus du tricot. Une fois cousu, cela donne une chaussette avec un trou au centre pour insérer le manche du Swiffer. Référez-vous au tutoriel vidéo ci-dessous pour bien comprendre comment procéder.

Tutoriel vidéo

Voici le tutoriel vidéo pour tricoter un couvre swiffer réutilisable

Pour connaitre les indispensables du tricot et du crochet, lisez notre article paru précédemment sur le sujet.

Dans cet article, vous apprendrez à bien choisir vos outils pour effectuer un projet. Avant de débuter un projet, connaître les indispensables vous permettra d’acheter le matériel nécessaire selon vos besoins. Vous comprendrez comment choisir les formats de laines et de broches ou crochets et tous les outils nécessaires pour tricoter.

Voici les liens pour apprendre à tricoter :

Comment monter ses mailles à la broche, point mousse et fermer le projet

Comment augmenter et diminuer les mailles d’un tricot à la broche

Comment récupérer les mailles perdues au tricot a la broche

Pour consulter nos cours en ligne :

Publié le Un commentaire

Tutoriel : réaliser un cactus en feutre

cover-article-tutoriel-realiser-un-cactus-en-feutre-la-boite-ateliers-créatifs

Tutoriel du cactus en feutre
Un projet facile pour débuter en couture

Dans ce tutoriel du cactus en feutre, nous vous expliquons toutes les étapes de création ainsi que le matériel requis pour réaliser le projet. Il peut servir de décoration ou être utilisé comme porte épingle à couture. Vous apprendrez aussi à réaliser un patron, comment faire la coupe du feutre, la couture à la machine à coudre, le rembourrage et finalement le fixer dans un pot à plante. Nous vous suggérons de suivre toutes les étapes et de visionner le tutoriel vidéo pour comprendre le processus. Ce projet se réalise facilement en une heure et la période de séchage pour fixer le tout est de 24h.

Matériel requis pour réaliser le cactus en feutre

  • Machine à coudre ou aiguille et fil à coudre
  • 2 feuilles de feutre vert format 8,5 x 11 po
  • Rembourrage en mousse
  • Bâton de bois diamètre de 1 cm
  • Papier pour dessiner le patron
  • Crayon de feutre ou pastel sec
  • Épingles à couture
  • Ciseaux
  • Petit pot à fleur en argile ou plastique
  • Sable à décoration
  • Colle Modpodge

Étapes de création du cactus en feutre

Étape 1 : Dessiner le patron du cactus en feutre sur papier

patron-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs          Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs21  Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs23

Pour ne pas faire une erreur sur le feutre lors du traçage, nous vous suggérons de tracer le patron sur une feuille. Les proportions de la forme donne environ 2,5 x 5 po. Il faut calculer  que ce format ne sera ps le final car lors de la couture vous perdrez 1 pouce de bordure.Donc les proportions inclus la bordure de couture. Après le dessin, pliez la feuille en deux à partir du milieu de la forme et couper le papier en suivant les lignes. Cela vous permettra d’avoir une forme identique des deux côtés. Répéter ce processus pour avoir 8 feuilles identiques. Vous pouvez aussi, plier la feuille de feutre en 4 et épingler votre patron papier pour ensuite couper la forme. Soyez vigilants car le feutre est porté à bouger lorsque la coupe est trop épaisse. Prenez votre temps et coupez en maintenant vos doigts à proximité de la coupe en gardant une bonne pression.

Vous pouvez téléchargez le patron pour la coupe si vous n’êtes pas à l’aise de le tracer à main levée.

patron-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs

Étape 2 : Couper le feutre selon le patron

Placer les formes de feutre 2 par 2. Ce qui donnera un recto et un verso pour 4 formes qui seront cousues par la suite. Vous pouvez les épingler afin que les feuilles restent en place lors de la couture.

Étape 3 : Coudre à la machine ou à la main le cactus en feutre

https://www.laboiteatelierscreatifs.com/wp-content/uploads/2019/07/IMG_9177-1.jpg Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs12 Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs9Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs13

Pour la couture, commencez par la base la moins large et suivez la forme en gardant un marche de 0,5 pouces d’excédent. Couper les fils et le surplus de feutre pour chacune des parties cousues. Par la suite, empilez les 4 formes une par-dessus l’autre, mettre une épingle pour les tenir en place et effectuez une couture au centre de façon verticale. Retirez l’épingle et couper la base pour que toutes les feuilles soient de la même longueur.

Étape 4 : Rembourrage du cactus en feutre et couture finale

Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs14 Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs15 Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs16

Pour le rembourrage, vous devez  y aller progressivement avec un peu de rembourrure et le bâton de bois. Essayez de ne pas trop remplir chaque section du cactus afin de ne pas défoncer le feutre. Vous devez vous garder une marge de 1 pouce vers le bas vide. Une fois toutes les section remplies, faire une couture pour fermer le projet et coupez l’excédent de feutre.

Étape 5 : Préparation du sable et Modpodge

Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs17 Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs18

Mélangez une 1/2 tasse de sable de décoration de la couleur de votre choix avec 1/4 de tasse de modpodge ou de colle blanche. Mélangez le tout avec une cuillère ou un bâton de bois afin que le mélange soit homogène.

Étape 6 : Assemblage et période de séchage

Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs19  Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs

Ensuite, versez le mélange dans le pot et laissez un espace au centre pour y insérer le cactus en feutre. Bien compacter le tout et laissez sécher 24 heures. Le mélange de sable durcira et le cactus sera figé dans le sable. Le sable permet de créer un poids afin que le cactus en feutre ne tombe pas et reste en place lors de l’utilisation. Vous pouvez décorer la maison avec ce cactus en feutre ou l’utiliser comme support pour épingles à couture.

Tutoriel vidéo

Dans le tutoriel vidéo, il sera plus facile de comprendre les étapes de réalisation de la construction du patron et du rembourrage du cactus en feutre. Vous aurez aussi d’autres informations pratiques pour faciliter la réalisation de ce projet. Cependant, l’étape 5 et 6 ne sont pas sur la vidéo et vous devrez les lire dans cet article pour accomplir le projet au complet.

Voici un autre article qui pourrait vous intéresser :

Comment faire des tawashis zéro déchet

Visitez notre boutique en ligne avec plusieurs produits de décoration faits à la main

Tissage mural macramé bleu et beige sur tige de bambou

Capteur de rêves dentelle floral turquoise et blanc à plumes

6 aimants Cactus en bois vernis

Publié le 2 commentaires

Apprendre à tricoter à la broche : Tutoriel

cover-apprendre-a-tricoter-a-la-broche-notions-de-base-pour-debutants-la-boite-ateliers-créatifs

Notions de base pour débutants

Vous avez toujours étés impressionnés par les projets de tricot?  Alors, comment procéder? Si vous êtes plus tôt visuels, notre tutoriel vidéo sera à votre disposition à la fin de l’article afin d’apprendre à tricoter à la broche. Dans ce tutoriel, vous apprendrez comment débuter du bon pied avec les notions de bases comme:  monter vos mailles de deux façons, tricoter à l’endroit, tricoter le point mousse et comment fermer un projet. Par conséquent, voir le processus de réalisation vous permettra de progresser à votre rythme et de mieux comprendre les notions importantes.

Matériel requis

Débutez à tricoter à la broche avec des broches et laine de grands formats. Or, ce petit conseil facilitera votre apprentissage. De ce fait, il est plus facile de manier ces outils et de comprendre les étapes. Aussi, le résultat sera plus rapide et vous verrez mieux les mailles à tricoter. Donc, plus vous serez bons et plus, vous pourrez diminuer les formats des broches et des laines utilisés.

Pour ce faire, voici les matériaux requis pour débuter à tricoter à la broche:

1 : Monter les mailles avec des broches

Commencez à monter seulement 8 ou 10 mailles. Ainsi, avoir de petits échantillons permet de voir le résultat plus rapidement. Rien ne sert de commencer un projet de tricot si les notions de base ne sont pas acquises. Cela pourrait vous décourager en cours de route et ce n’est pas le but. Une fois que l’étape 1 est comprise, poursuivre à l’étape 2.

2. Tricoter à la broche les mailles à l’endroit

À cette étape, apprenez à tricoter à la broche vos mailles à l’endroit sur l’avant et l’arrière du travail. La trame donnera comme effet un projet réalisé au point mousse. Lors de vos premiers essais, vous risquez de perdre ou d’augmenter des mailles en trop ou en moins et cela est tout à fait normal. Afin de prévenir cela, comptez vos mailles après chaque rang exécuté pour être certain d’avoir bien procédé. Si vous avez trop ou pas assez de mailles, alors simplement recommencer votre tricot en retirant votre projet de la broche et tirer sur le fil. Tout le tricot se défera et recommencez à l’étape 1.

3. Apprendre à tricoter à la broche le point mousse

Lorsque vous aurez bien saisi les étapes 1 et 2, commencez à travailler votre tension pour qu’elle reste constante. À vrai dire, rien ne sert de tricoter serré. Rendez-vous la tâche plus facile. Par conséquent, c’est ici que se joue la compréhension de la tension. À vos débuts, votre tension sera soit trop serrée, soit trop dense. De ce fait, vous devez trouver l’équilibre de votre tension. Il vaut mieux tricoter dense car, le tricot est un projet qui sera extensible. Pour ainsi dire, c’est comme si vous tissez une toile d’araignée. Donc, la tension doit être constante et uniforme pour créer un projet harmonieux. Bref, vous devrez plusieurs fois répéter et recommencer jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat. C’est ainsi qu’on devient meilleur et qu’on apprend à tricoter à la broche. Tout au long du processus, vous tricoterez plusieurs rangs qui, en s’additionnant, donneront le point mousse. Enfin, ce point est simple. Il faut toujours tricoter à l’endroit sur l’endroit du projet comme sur l’envers. L’addition de tous ces rangs crée le point mousse.

4. Rabattre les mailles à la broche et fermer le projet

Au moment où vous serez satisfait de votre échantillon, commencez maintenant l’étape 4 qui est de rabattre les mailles et de fermer le projet. Lorsqu’on apprend à tricoter à la broche, cette étape mérite d’être pratiquée et répétée. Mais, nous l’oublions souvent en cours de route. Rabattre les mailles permet de les enchaîner les unes aux autres afin que le projet soit solide et ne se défasse pas après quelques usages. À cet instant, il est super important de ne pas trop serrer les mailles ensemble. Sinon, votre finition sera plus condensée que celle du départ. Encore ici, avec beaucoup de pratique, vous trouverez la bonne tension à effectuer.

Conseils pratiques pour apprendre à tricoter à la broche

Prenez votre temps pour saisir chacune des étapes d’apprentissage. Il faut les maîtriser avant de poursuivre à la prochaine. L’avantage de la vidéo : Arrêter, reprendre, reculer, avancer et répéter. Ne vous mettez pas de pression et allez-y à votre rythme. N’oubliez- pas que l’apprentissage d’une nouvelle technique doit être agréable et non décourageante. Nous espérons que ce tutoriel qui vous montre comment tricoter à la broche vous aidera. Bonne exploration à tous!

Pour connaitre les indispensables du tricot et du crochet, nous vous suggérons de lire notre article paru précédemment sur le sujet.

Dans cet article, apprendrez à bien choisir vos outils pour effectuer un projet. Avant d’entamer ce dernier, connaître les indispensables vous permettra d’acheter le matériel nécessaire selon vos besoins. Aussi, vous saurez comment choisir les formats de laines et de broches ainsi que tous les outils nécessaires pour tricoter.
Tricot et crochet : Les indispensables

Tutoriel vidéo

Voici le tutoriel vidéo des notions de bases pour apprendre à tricoter

Vous aimeriez en apprendre plus sur un sujet artistique?

Abonnez-vous à notre blog pour recevoir nos nouvelles publications! Nous avons aussi une chaine YouTube qui offre un éventail varié du DIY et des tutoriels gratuits
Publié le Un commentaire

L’art accessible pour tous

cover-article-rendre-l-art-accessible-a-tous-problemes-et-solutions-la-boite-ateliers-creatifs-5808

Rendre l’art accessible pour tous
Problèmes et solutions

Beaucoup d’offres pour un marché restreint

La majorité des artistes se leurrent à essayer de se faire connaitre par des acheteurs potentiels. Il y a donc beaucoup d’offres pour peu de demandes. J’imagine que vous connaissez la loi de l’offre et de la demande ? Nous sommes justement un grand nombre de créateurs avec un talent exceptionnel mais, qui se butent sur un marché restreint. Donc, ceux qui peuvent se permettre d’acheter une oeuvre dans les 4 chiffres sont limités. Si nous désirons tous en bénéficier, nous devrions se concentrer sur un marché plus vaste et offrir des produits adaptés à ce public : la classe moyenne. Il faudrait rendre l’art accessible pour tous.

Offrir une oeuvre d’art accessible que la majorité des gens pourront acheter

Nous sommes tous heurtés à ce problème. Au lieu de modeler l’environnement artistique pour qu’il soit plus prospère, nous laissons aller de très belles opportunités ! J’adore trouver des solutions aux problèmes et souhaite un vent de changement et de mentalités concernant les arts. J’en viens au fait qu’il y a plus de chance de vendre nos oeuvres de façon récurrente à la classe moyenne si celles-ci sont plus petites et abordables. Elles prennent parfois moins de temps à être créés et l’art devient plus accessible. Évidemment, tout est relatif par rapport aux médiums que vous utilisez mais, n’empêche que de réduire le format et la quantité de médium, vous permettrons d’épargner et d’offrir un produit que la majorité des gens pourront s’acheter. Simplement à miser sur des galeries collectives avec des côtes de 25% sur vos ventes et de plus petits formats d’oeuvres.

La réalité des galeries d’arts classiques

Je voudrais comparer avec une galerie classique où se retrouve ces fameux acheteurs bien anti que tout le monde convoite. Premièrement, il faut réussir à se faire sélectionner et afficher. Pour bon nombre d’entres-vous, sans vouloir être pessimiste mais plutôt réaliste, vous ne serez pas sélectionnés. Si vous y parvenez, félicitations! Ensuite, viendra le temps d’essayer de vendre vos toiles (la galerie s’en charge) et se pige une belle côte de 50% et plus sur chacune de vos ventes. La galerie exigera que vous créer de grand format (plus grand, plus cher, plus impressionnant pour l’acheteur). Si tout continue de bien aller, vous allez alors produire en chaîne ce qui se vend. Reproduire le même genre de toile qui a du succès et survivre à la pression de la production de quantité. Voici un topo assez bref mais qui peut convenir pour certains artistes.

Miser sur un marché plus grand et intégrer l’art accessible dans le quotidien des gens

Il y a quand même des points qui se ressemblent d’un côté ou de l’autre. Par contre, je suis encore convaincue que la solution est de miser sur un marché plus grand avec beaucoup plus d’acheteurs et d’offrir un produit à leur capacité d’achats. Il faut intégrer l’art dans le quotidien des gens. Pourquoi l’art devrait être un produit de luxe et réservé à un public restreint ? Préférez-vous vendre une giga oeuvre à l’occasion ou plusieurs modestes à tous les mois? Il y aurait surement d’autres idées intéressantes sur le sujet à développer et ainsi réintégrer l’art dans la culture contemporaine et de pouvoir tous y adhérer. Peut-être que de rendre l’art accessible à tous pourrait inciter les gens à encourager les artistes.

Visitez notre boutique en ligne :
https://www.laboiteatelierscreatifs.com/boutique/