Publié par Laisser un commentaire

14 Coloriages mandala pour relaxer

14 Coloriages mandala gratuits pour relaxer durant cette période d'isolement forcé

Essayez nos coloriages mandala


Essayez nos coloriages mandala! Vous cherchez une activité créative à faire à la maison? Vous aimeriez essayez du coloriage de mandala pour méditer et rester plus zen face à votre isolement?

Nous savons qu’avec le problème actuel du corona virus, les gens sont confinés à rester à la maison. Voici le bon moment pour essayer les biens faits du coloriage mandala afin d’enlever un stress dans votre vie.

Les biens faits du coloriage mandala

Enlever les pensées négatives et le stress

Cette activité vous permettra aussi de vous recentrer sur l’important : le moment présent. Le fait de colorier et de se concentrer permet d’enlever les pensées négatives et le stress inutile. Lorsque votre concentration est toute mise sur le coloriage mandala, votre attention est fixée sur le fait de mettre de belles couleurs et de ne pas dépasser les lignes. Ainsi, votre cerveau se permet un moment de méditation et de pause.

Expulser ses émotions

Vous permettez à votre esprit d’expulser vos émotions et de faire sortir le méchant avec le coloriage mandala. Or, vous verrez les biens faits de ce processus une fois le dessin terminé. Si vous répétez ce processus à chaque jour, il est fort probable que vous découvrirez un bien être fulgurant.

Se dépasser à chaque jour avec les coloriages mandala

De plus, vous aurez envie de vous dépasser à chaque jour et de faire mieux qu’hier. Aussi, vous développerez vos capacités artistiques et passerez du temps de qualité à vous recharger d’énergie positive!


L’art est une thérapie

Comme plusieurs le savent déjà, l’art est une thérapie extraordinaire. C’est aussi une belle façon de permettre aux enfants (ainsi qu’aux adultes) d’extérioriser leur doutes et leurs peurs sur papier avec le coloriage mandala. Vous pourrez constater par la suite qu’ils seront plus apaisés et fiers d’eux-mêmes!

Exprimez-vous avec nos coloriages mandala gratuits!

De ce fait, nous aimerions vous offrir des coloriages mandala gratuits qui ont été créés par nous et afin de vous permettre de combler votre quotidien durant cette période d’isolement forcé. Vous pouvez vous donner comme défi d’en faire un par jour.

Nous espérons que ce petit cadeau vous permettra de renouer avec l’art du coloriage mandala ou de découvrir un talent caché d’artiste en vous! Bonne création à tous et restez positifs tout va bien aller!

Véronique Léonard
Propriétaire de la Boite ateliers créatifs

TÉLÉCHARGER LES 14 COLORIAGES MANDALA GRATUITS DE LA BOITE ATELIERS CRÉATIFS

Essayez nos boites d’ateliers DIY à faire à la maison

Publié par Laisser un commentaire

Bombes de bain DIY : Tutoriel et recette

Bombes de bain DIY : Tutoriel et recette de la Boite ateliers créatifs

Voici un tutoriel complet afin de réaliser vos bombes de bain naturelles. Vous retrouverez les explications et les ingrédients nécessaires afin de réaliser le projet. Nous vous invitons aussi à visionner notre tutoriel vidéo à la fin de cet article afin de bien comprendre comment mouler les bombes de bain facilement.

RECETTE BOMBES POUR LE BAIN (4 x140g)

Matériel Requis pour les bombes de bain

Recette-4x140g-bombesdebainlaboite-ateliers-creatifs

– 1 Moule rond 60 mm (2 parties)
– 60 ml de savon de Castille liquide
– 60ml d’huile de coco
– 10 gouttes d’huile essentielle
– 1 tasse d’acide citrique
– 1 tasse de bicarbonate de soude
– 1/2 tasse de fécule de maïs (d’amidon)

Besoins à la maison

– Un lieu de séchage pour 24h
– Un bol à mélanger format moyen
– Un fouet en métal ou une cuillère
– Un four à micro-ondes

Suggestions

Si vous le désirez, vous pouvez ajouter 10 gouttes de colorants alimentaires ou de la poudre de mica afin de colorer vos bombes de bain.

Étapes de création pour créer vos bombes de bain naturelles

Faire fondre les ingrédients

Faire fondre l’huile de coco au micro-ondes 15-20 secondes ou jusqu’à ce qu’elle soit liquide. Mettre dans un bol l’huile de coco, le savon de castille et l’huile essentielle. Si vous désirez augmenter le niveau de difficultés, ajoutez
5 gouttes de colorant alimentaire ou de la poudre de mica (optionnel). Bien remuer avec le fouet ou la cuillère jusqu’à ce que les particules de colorants soient divisées en petites parties.

Ajouter les ingrédients secs

Ajouter les ingrédients secs : acide citrique, bicarbonate de soude et la fécule de maïs. Bien mélanger en profondeur en faisant des rotations de bas vers le haut. Remuer environ 3-5 minutes ou jusqu’à ce que la couleur soit uniforme. Laissez reposer quelques minutes et attendre que la réaction chimique diminue. Remuez à nouveau quelques minutes.

Mouler les bombes de bain

Prendre le moule et remplir abondamment les deux parties circulaires et les joindre l’une vers l’autre et faire de petites rotations avant et arrière pour souder les deux parties ensemble. Cette partie est la plus difficile alors, vous pouvez recommencer comme il vous semble. Vous pouvez mettre un papier ciré en-dessous des bombes pour évitez de salir la table.

Il est important de ne pas écraser le contenu avant la jonction des deux demi-cercles. Si vous ne réussissez pas du premier coup, ce qui est normal, recommencez en versant le contenu dans le contenant et briser la matière en petites parties. Pour savoir si la soudure est faite, quand vous tournez légèrement le moule, vous verrez que le contenu est décollé des parois.

À ce moment, enlevez le demi moule supérieur et ensuite tournez délicatement la seconde partie vers la table pour que le contenu se détache et mettre votre main dessous pour éviter de la briser et qu’elle tombe sur la table. Vous pouvez aussi renforcer la soudure en pressant avec votre main la boule lorsque le premier demi-cercle est enlevé.

Répéter ce processus pour les autres bombes de bain.

Autre option pour le moulage des bombes de bain

Si vous ne parvenez pas à faire les bombes avec les moules ronds, vous pouvez les faire avec vos mains. Aussi, vous pouvez utiliser un contenant à muffins et placer la recette dans les moules en compressant vigoureusement le mélange.

Période de séchage des bombes de bain

Une fois sur la table, ne plus toucher aux bombes de bain pour une période de 24h ! Elles doivent sécher et durcir sans se faire déplacer. D’ici 24h, elle seront prêtes à être essayées dans votre bain.

Les avantages des ingrédients naturels

Le bicarbonate de soude et le savon de castille et l’huile de coco hydratent et lissent la peau. Ils apaisent aussi les démangeaisons. L’odeur apaisante des bombes vous procurera un bien- être et une sensation de fraîcheur.

Comment mouler les bombes de bain naturelles

Optez pour l’option clé en main

Optez pour l’option clé en main avec nos boîtes d’ateliers DIY pour la maison. Vous recevrez à la maison tous les ingrédients requis pour créer 4 bombes de bain de 140g chacune. Aussi, vous aurez un texte explicatif avec les étapes de création ainsi que le choix d’huiles essentielles pour réaliser le projet.

Publié par Un commentaire

Tricoter des pantoufles grand-mère: Tutoriel

Tricoter des pantoufles grand-mère- Tutoriel -la-boite-ateliers-creatifs

Comment tricoter les pantoufles de nos grands-mères en phantex?

Dans ce tutoriel, vous apprendrez comment tricoter des pantoufles grand-mère lignées à la broche. Vous devez connaitre les notions de bases du tricot à la broche pour faire ce projet. Vous devez savoir les notions suivantes: monter les mailles sur la broche, tricoter à l’endroit avec deux couleurs, faire la réduction de mailles et coudre à la main avec une aiguille à laine.

Si vous ne savez pas tricoter, nous vous suggérons de bien commencer avec notre tutoriel en ligne afin de connaitre les notions de bases du tricot pour débutant. Vous avez aussi les liens vidéo à la fin de cet article. Dans ce tutoriel, vous apprendrez comment débuter du bon pied avec les notions de bases du tricot à la broche comme:  monter vos mailles de deux façons, tricoter à l’endroit, tricoter le point mousse et comment fermer un projet.

Aussi, notre chaîne Youtube propose d’autres vidéos afin de vous permettre d’apprendre les autres notions fondamentales du tricot tels que : tricoter à l’envers, réduire et augmenter les mailles d’un projet, récupérer vos mailles perdues, et plusieurs autres. Vous pouvez vous abonner afin de suivre en temps réel nos nouvelles vidéos éducatives et créatives.

Matériel requis pour tricoter des pantoufles

Débutez avec des broches 6mm et deux pelotes de laines de couleurs différentes et de grosseur no5-6 afin de tricoter les pantoufles Ce projet peut être entrepris par des enfants comme des adultes. Par contre, il faut impérativement savoir les notions de bases du tricot à la broche débutant pour faire ce projet.
Or, ce petit conseil facilitera votre apprentissage. De ce fait, il sera plus facile de manier les outils et de comprendre les étapes du tutoriel.

Pour se faire, voici les matériaux requis pour débuter à tricoter les pantoufles à la broche:

  • 2 balles de laine de couleurs différentes à votre choix et de format grosse laine ou catégorie no 5-6 (CA pour couleur A et CB pour couleur B)
  • Paire de broches en bois ou métal de format 6 mm ou 9 US
  • Des ciseaux
  • 1 Aiguille à laine

Dans l’exemple de notre tutoriel, pour tricoter les pantoufles grand-mère, nous avons utilisés la couleur A noire (CA noire) et la couleur B jaune (CB jaune) à titre indicatif. Or, vous pouvez utiliser des couleurs différentes à votre guise. Mais, pour expliquer les étapes des couleurs, nous utiliserons les termes CA et CB pour vous guider.

Petit rappel : rien ne sert de débuter ce projet de tricot si les notions de base ne sont pas acquises. Car, cela pourrait vous décourager lors du processus. Vous devez maîtriser les notions de bases et ensuite vous pourrez débuter le projet plus facilement.

1 : Monter les mailles sur les broches avec les deux couleurs de laine choisies CA et CB

Premièrement, vous devez choisir le format que vous désirez accomplir. Vous pouvez tricoter des pantoufles soit pour homme, soit pour femme, ou pour enfants. Le nombre de mailles diffère selon le projet choisi. Nous vous indiquons le nombre total de mailles nécessaires pour chacun des formats.

Pour ce faire, il faut aussi considérer un multiple de 8. C’est-à-dire, il faut 4 mailles de CA et 4 mailles de la CB donnant ainsi un total de 8 mailles avec les deux couleurs disposées. Il faut créer un intervalle régulier de 4 mailles CA/4 mailles CB.

Formats et nombres de mailles requis pour débuter et tricoter les pantoufles

HOMME : 60 mailles (H60m)
FEMME/ADO : 52 mailles (F52m)
ENFANT: 44 mailles (E44m)

Commencez à monter H60m ou F52m ou E44m. Vous devez tricoter 4m de CA(noire) et 4m CB(jaune) en intervalle de 8m et s’assurer de bien croiser les laines des deux couleurs à chaque changement. Donc, si vous avez choisi de faire les pantoufles pour FEMME, vous monterez 4m CA +4m CB jusqu’à atteindre le nombre total de 52 mailles pour le projet. Totalisant ainsi : 4mCA (6 fois) +4mCB (7 fois) donnant ainsi 13 lignes de deux couleurs.

En résumé, sur votre broche, vous devriez commencer avec 4m et terminer avec 4m de la même couleur qui est CA (noire) sur l’ensemble du rang. Pour être certains de ne pas vous tromper, vous pouvez visualiser le tutoriel vidéo ou simplement respecter cette formule sur votre broche pour le format désiré :

FEMME: 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA = 52 mailles

HOMME: 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA = 60 mailles

ENFANT: 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + 4mCB + 4mCA + = 44 mailles

2. Tricoter le premier rang à l’endroit de la première pantoufle

À cette étape, commencez par croiser les deux fils de laine. Ensuite, maintenir la CB (jaune) avec vos doigts à l’arrière du tricot. Par la suite, commencez à tricot à l’endroit avec la CA (noire) 4 mailles. Croisez encore les fils et tricotez 4 mailles de la CB (jaune). Répétez ce processus 4m CA + 4m CB tout le rang.

Essayez de ne pas trop serrer votre tricot afin qu’il garde son élasticité. Vous faciliterez aussi le projet avec une meilleure souplesse d’exécution.

Aussi, n’oubliez pas de comptez vos mailles après chaque rang exécuté pour être certain d’avoir bien procédé. Il est possible que vous ayez une maille de trop au début, alors simplement recommencer votre tricot en retirant votre projet de la broche et tirer sur le fil. Tout le tricot se défera et recommencez à l’étape 1.

Petit conseil pratique : toujours mettre le fil de laine CA vers l’avant du tricot et le CB à l’arrière du tricot pour éviter de voir deux mailles au lieu de une (pour la première maille du rang). Aussi, prenez l’habitude de toujours compter vos mailles à chaque fois pour être certains d’avoir le nombre exact. Cela vous évitera de faire des erreurs et régler la situation rapidement si tel est le cas.

3. Tricoter le deuxième rang à l’endroit

Lorsque vous aurez bien saisi les étapes 1 et 2, commencez à travailler votre deuxième rang qui est l’envers du projet. Vous devez toujours tricoter à l’endroit pour ce rang aussi.

La seule difficulté se retrouve dans le fait croiser les fils à chaque fois que vous changez de couleurs à tricoter. Il faut toujours que vos lignes de couleurs soient vers vous. Vous aurez ainsi l’endroit du travail en point mousse et l’envers avec des lignes de couleurs croisées.

En résumé, pour tricoter le deuxième rang, vous allez croiser les laines et maintenir le fils CB (jaune) avec vos doigts sur le tricot vers vous avec votre pouce gauche. Ensuite, vous tricotez les 4 mailles CA (noires) à l’endroit. Après, passez le fil CA vers l’avant du tricot (le dirigeant vers vous) entre les broches et inversement le fil CB (jaune) vers l’arrière du tricot afin de pouvoir poursuivre à tricoter les 4 mailles suivantes en CB. Faire le processus de tricoter 4 mailles CA + 4 mailles Cb tout le rang.

4. Tricoter des pantoufles de la hauteur du format choisi

Répétez le premier et deuxième rang tout au long du projet. La hauteur varie selon le format que vous avez choisi au départ. Voici la hauteur requise pour chacun des formats:

HOMME : 22 cm
FEMME/ADO : 20 cm
ENFANT: 14 cm

Lorsque vous aurez atteint la hauteur en cm désiré, assurez-vous d’être rendu à tricoter sur l’endroit du projet pour procéder à la prochaine étape. Cette étape consiste à réduire les mailles et créer la pointe du pied de la pantoufle.

5. Réduire les mailles du projet

Au moment où vous aurez la hauteur du tricot choisi, commencez maintenant l’étape 5 qui est de réduire les mailles. Assurez-vous d’être sur l’endroit du projet pour débuter. Le processus se fera sur 5 rangs dont 3 rangs de réduction de mailles et 2 rangs à tricoter sur l’envers du projet à l’endroit comme à l’étape 3 de ce tutoriel pour tricoter des pantoufles.

Réduire les mailles du projet sur 5 rangs

Rang 1 : Tricotez 1 mailles CA, ensuite tricotez 2 mailles CA ensemble et tricoter 1 mailles CA. Répétez pour la couleur CB le même processus. Ensuite, reproduisez cette réduction tout le rang avec les deux couleurs CA et CB. À la fin du rang, vous pourrez constater que chacune des couleurs aura 3 mailles au lieu de 4 mailles.

Rang 2 : Tricotez sur l’envers du projet à l’endroit tout le rang comme vous l’avez fait à l’étape 3 de ce tutoriel en s’assurant de bien croiser les fils de chaque couleur et de toujours tricoter à l’endroit. Il n’y a pas de réduction de mailles sur ce rang.

Rang 3 : Deuxième rang de réduction. Tricotez sur l’endroit du projet à l’endroit tout le rang. Tricotez la première maille CA, ensuite les deux prochaines mailles CA ensemble. Refaire le même processus pour la CB. Répétez cette réduction de mailles pour les deux couleurs CA et CB tout le rang. À la fin de votre rang, vous aurez alors 2 mailles de chaque couleur sur votre broche au lieu de 3 mailles.

Rang 4 : Répétez le rang 2 intégralement.

Rang 5 : Troisième rang de réduction et le dernier. Tricotez sur l’endroit du projet à l’endroit tout le rang. Tricotez ensemble les deux mailles de CA, ensuite les 2 mailles de CB. Répétez cette réduction de mailles pour les deux couleurs CA et CB tout le rang. Il vous restera alors une mailles de chaque couleur à la fin du rang.

6. Fermer et coudre à la main la première pantoufle

À cette étape, votre projet est à l’endroit. Vous devez couper un excédent des deux fils de laine avec les ciseaux pour une longueur d’environ 60 cm. Insérer les fils dans la tête de l’aiguille à laine. Passez l’aiguille dans chacune des mailles se retrouvant sur votre broche. Une fois terminé, enlevez votre broche et retirez les mailles qui sont retenus par la couture effectuée précédemment. Tirez la corde pour serrer le bout du pied de la pantoufle. Repassez le fil une seconde fois dans les mailles de l’embout de la pantoufle.

Ensuite, votre pantoufle aura repliée sur elle-même, ayant l’endroit du projet vers l’extérieur et l’envers vers l’intérieur. Coudre 10 cm de la pointe du pied vers le talon de la pantoufle. Faire des noeuds à l’intérieur de la pantoufle pour camoufler le fil et couper l’excédent.

Il vous reste maintenant à coudre le talon de la pantoufle. Coudre le talon avec l’excédent de fil du départ du tricot ou ajoutez un fil pour en faire la couture. Coudre tout le talon et cacher le fil à l’intérieur de la pantoufle. Faire des noeuds et couper le fil.

Vous avez alors enfin terminé la première pantoufle. Vérifiez si la grandeur convient et poursuivre à l’étape 7 pour exécuter la seconde pantoufle.

7. Faire la seconde pantoufle

Vous êtes rendus à l’étape de faire la seconde pantoufle. Pour se faire, il vous reste qu’à répéter toutes les étapes précédentes afin d’avoir enfin votre paire de pantoufle grand-mère!

Conseils pratiques pour apprendre à tricoter à la broche

Prenez votre temps pour saisir chacune des étapes d’apprentissage. Il faut les maîtriser avant de poursuivre à la prochaine. L’avantage de la vidéo : Arrêter, reprendre, reculer, avancer et répéter. Ne vous mettez pas de pression et allez-y à votre rythme. N’oubliez- pas que l’apprentissage d’une nouvelle technique doit être agréable et non décourageante.

Nous espérons que ce tutoriel qui vous montre comment tricoter des pantoufles grand-mère vous aidera. Bonne exploration à tous!

Tutoriel vidéo

Voici le tutoriel vidéo qui vous montre comment tricoter des pantoufles grand-mère

Voici le tutoriel vidéo des notions de bases pour apprendre à tricoter

Publié par 2 commentaires

Activité créative à faire avec les enfants pour la St-Valentin: 3 idées originales

article-3-idees-activite-creative-a-faire-avec-les-enfants-pour-la-st-valentin-la-boite-ateliers-creatifs

La chasse aux coeurs

Quoi de mieux qu’une chasse à l’amour comme activité créative à faire avec les enfants pour la St-Valentin! Les enfants adorent chercher et trouver des choses aussi simples que des coeurs en papiers numérotés. Vous pouvez imprimer le fichier joint, conçu pour cette activité, et demandez aux enfants de collaborer pour la découpe des coeurs et/ou pour les colorier. Nous vous invitons à numéroter vos coeurs afin de savoir si le décompte est bon à la fin de la chasse et ainsi pratiquer les nombres avec les enfants.

activité créative à faire avec les enfants pour la St-Valentin

Le but du jeu est simple : les enfants ferment leurs yeux, vous cachez les coeurs en y apposant un papier collant au verso pour qu’ils restent bien en place. Ensuite, à un décompte de 10, les enfants partent à la recherche des coeurs jusqu’à ce qu’ils soient tous découverts! Celui qui trouve le plus de coeur en papier gagne la partie. Vous pouvez recommencer à maintes reprises car les enfants s’amusent comme des fous et veulent recommencer!

Les bonnes actions

Voici une belle opportunité pour mettre en place un système de bonnes actions. Vous pouvez appliquer ce principe sur une période de une ou deux semaines avant la St-Valentin. À chaque bonne action, un collant de coeur.

activité créative à faire avec les enfants pour la St-Valentin

Vous pouvez expliquer ce qu’est une bonne action ou fixer lesquelles mériterons un auto-collant. Par exemple, aider son frère ou sa soeur à s’habiller, aider à ramasser les jouets, partager avec un ami, aider les parents à cuisiner, mettre la table, faire du ménage, etc.

Le but est que les enfants comprennent que la bonne action doit venir spontanément sans que vous ailliez à le demander et que la bonne action envers quelqu’un est une valeur très important. Vous pouvez aussi décider de renforcer une action qui semble difficile au quotidien avec ce jeu.

Cette activité créative à faire avec les enfants pour la St-Valentin leur permettra de développer leur empathie, leur amour et d’êtres plus entrain à partager avec autrui sans attendre quelque chose en retour. Finalement, on leur enseigne l’amour inconditionnel et l’importance d’aider son prochain avec amour. Vous pouvez aussi écrire à chaque fois la bonne action qui a été faite et la date.

Téléchargez ici le tableau de bonnes actions à utiliser pour cette activité. Je vous invite à vous procurer des auto-collants de coeur facilement disponibles en ce moment dans les Boutiques à 1$. Vous pouvez aussi opter pour la solution de dessiner un coeur rouge à chaque fois au lieu de poser un auto-collant.

La carte d’amour

Imprimez cette carte et faites pratiquer les enfants à l’écriture du mot « Je t’aime ». Ils pourront aussi colorier et personnaliser la carte à leur souhait.

activité créative à faire avec les enfants pour la St-Valentin

Vous pouvez aussi disposer cette carte dans une enveloppe et la donner à la personne de leur choix durant la journée de l’amour.

Cette activité créative à faire avec les enfants pour la St-Valentin leur permettront d’apprendre le mot « Je t’aime », de pratiquer leur écriture et leurs lettres et de mettre sur papier leur créativité colorée.

Essayez nos boîtes d’ateliers DIY à faire à la maison : activité créative à faire avec les enfants pour la St-Valentin

Des idées cadeaux originaux pour les parents pour la St-Valentin

promo-st-valentin-2020-la-boite-ateleirs-creatifs
https://www.laboiteatelierscreatifs.com/boutique/
Publié par Laisser un commentaire

Tutoriel: tricoter un couvre Swiffer réutilisable

article-Tutoriel-comment-tricoter-un-couvre-swiffer-réutilisable-la-boite-ateliers-creatifs

Apprendre à tricoter un couvre Swiffer réutilisable à la broche

Aimeriez-vous apprendre comment tricoter un couvre Swiffer réutilisable? Oui!? Super! C’est le bon moment de suivre la tendance zéro déchet et d’apprendre à le faire vous-même. Avec ce projet, donnez un peu d’amour à notre belle planète en cessant d’utiliser des accessoires à usage unique!

Il y a plusieurs avantages à le faire soi-même :

  • Apprenez et développez vos habilités à faire quelque chose de nouveau
  • Prenez conscience de votre impact environnemental et utilisez des produits de longue durée et réutilisable
  • Offrez-vous du temps pour vous relaxer
  • Vous diminuez vos dépenses et balayez les produits à usage unique
  • Cela stimulera votre intérêt à développer d’autres projets similaires

Notions de base à savoir avant de débuter le projet

Avant de commencer le tutoriel comment tricoter un couvre Swiffer réutilisable, vous devez savoir tricoter à la broche à l’endroit, à l’envers, avec deux fils simultanément, monter vos mailles, rabattre les mailles, fermer le tricot et coudre à la main.

Vous n’avez jamais tricoté mais aimeriez apprendre comment?

Pas de panique! Nous avons ce qu’il vous faut! Nous vous suggérons de commencer du bon pied en apprenant la base du tricot. Comment apprendre les notions de base du tricot? C’est simple! Nous avons mis à votre disposition des tutoriels vidéos sur notre chaîne Youtube pour apprendre les notions de base étape par étape. Référez-vous à la fin de notre article pour avoir les liens directs des tutoriels pour apprendre à tricoter.

Projet: tricoter un couvre Swiffer réutilisable

Temps de réalisation

1-2 heures

Niveau de difficultés

Facile | Débutant

Matériel requis

Voici les matériaux que vous aurez besoin pour débuter le projet:

  • Une balle de laine format moyen ou catégorie 4 de coton 100% de marque Bernat ou à votre choix
  • Une balle de laine format moyen ou catégorie 4 scrubby de polyester 100% de Marque Red Heart ou à votre choix

    Notes: Vous pouvez aussi choisir une laine en 100% coton pour les deux choix proposés. Dans l’optique zéro déchet, le morceau en fin de vie doit pouvoir se jeter au composte. Pour se faire, il doit être composé de coton à 100% .Or, le polyester est une fibre synthétique qui ne se composte pas malheureusement. Par contre, si votre projet est fait de polyester, il est beaucoup moins dommageable pour l’environnement que des lings à usage unique. À vous de choisir !
  • Une paire de broches en bois ou métal de format 7mm ou 10 US
  • Une paire de ciseaux
  • Une aiguille à laine
  • un ruban à mesurer ou règle
  • Dimensions de votre swiffer

Étape 1 :

Monter 30 mailles. Tricoter des côtes 1/1, c’est-à-dire, une maille à l’endroit et une maille à l’envers en alternance sur 30 cm de hauteur ou 8 pouces ou selon vos mesures. Vérifiez si le nombre de mailles correspond à la largeur de votre Swiffer.

N’oubliez pas que lorsque vous tournez votre projet, le rang suivant (l’envers du tricot), vous devez procéder inversement une maille envers et une maille endroit.

Les mailles sont en nombres pairs (30 mailles), donc vous terminerez le premier rang avec une maille à l’envers (qui est l’endroit du tricot). Il faut alors commencer avec une maille à l’endroit au deuxième rang (qui est l’envers du tricot).

Étape 2 :

Avant de terminer le tricot, vérifiez si les dimensions sont proportionnelles à votre Swiffer.
Rabattre les mailles. Garder un excédent de fil de 30 cm pour coudre.

Étape 3 :

Pour la couture, plier le tricot en deux, coudre les cotés droit et gauche du tricot avec une aiguille à laine. Coudre 5 cm de chaque côté sur le dessus du tricot. Une fois cousu, cela donne une chaussette avec un trou au centre pour insérer le manche du Swiffer. Référez-vous au tutoriel vidéo ci-dessous pour bien comprendre comment procéder.

Tutoriel vidéo

Voici le tutoriel vidéo pour tricoter un couvre swiffer réutilisable

Pour connaitre les indispensables du tricot et du crochet, lisez notre article paru précédemment sur le sujet.

Dans cet article, vous apprendrez à bien choisir vos outils pour effectuer un projet. Avant de débuter un projet, connaître les indispensables vous permettra d’acheter le matériel nécessaire selon vos besoins. Vous comprendrez comment choisir les formats de laines et de broches ou crochets et tous les outils nécessaires pour tricoter.

Voici les liens pour apprendre à tricoter :

Comment monter ses mailles à la broche, point mousse et fermer le projet

Comment augmenter et diminuer les mailles d’un tricot à la broche

Comment récupérer les mailles perdues au tricot a la broche

Pour consulter nos cours en ligne :

Publié par 2 commentaires

Entrepreneur: Écouter mon corps et mon coeur

entrepreneur-ecouter-mon-corps-mon-coeur-la-boite-ateliers-creatifs

Ils nous envoient des signes avant coureur pour nous avertir

Comme vous le constaterez dans cet article, quand nous sommes entrepreneurs, il faut apprendre à écouter son corps mais aussi son coeur. Hier,  j’ai écouté un livre audio que j’ai dévoré en une seule journée. Des phrases et des mots ont résonné si forts dans ma tête et dans mon cœur que je me devais écrire un article de blog sur ce que j’ai ressentie.

Celle qui m’a le plus frappé est : « Vous êtes l’artiste de votre vie et vous pouvez en faire un chef d’œuvres ». J’ai réalisé que tout est un art autant de se réaliser en tant que personne, autant savoir communiquer avec les autres et autant savoir qui nous sommes.

Le livre est  La maitrise de l’amour apprendre l’art des relations  de Don Miguel Ruiz. Le même auteur des 4 accords toltèques que je n’ai pas encore lu mais que je me promets de faire par la suite. Évidemment, vous devez aimer les livres spirituels et êtres prêts à entendre la vérité et sortir du mensonge.

Pour cela, il faut être simplement ouvert à ce genre de lecture. Parfois, nous ne sommes pas rendus là dans notre chemin de vie et c’est correct comme ça. D’autres fois, ça frappe fort comme moi hier haha. Sur ce coup-ci, la vie m’a forcé à rester au repos et j’ai écouté mon coeur pour soulager mon corps inconsciemment.

La méditation me permet d’écouter mon corps et mon coeur

Je fais souvent de la méditation le soir par le biais de Youtube et des méditations guidées en ligne. Je ne suis pas une grande fanatique de dévorer des bouquins. Je suis plus du type qui aime se faire lire des histoires. Donc,  toute ma concentration est centrée sur l’important.

La méditation permet de faire le vide et d’enlever toute forme de stress. Aussi, de vous libérer d’émotions envahissantes ou vous recentrer et canaliser vos énergies aux bonnes places. Ce moment de bien-être permet d’écouter votre corps et votre coeur sans interférence.

Les livres audio me permettre de rentabiliser mon temps et d’apprendre

Sinon, je suis assez hyperactif du cerveau. Alors, les livres audio me permettre de bouger et faire mes occupations tout en apprenant. Lorsque j’ouvre un livre, soit j’aime soit je n’aime pas. Pour me garder attentive, il faut vraiment que le livre me tienne en suspend.

La plupart des livres que j’ai achetés sont près du chevet de mon lit et seulement le prologue a été lu depuis quelques années. Je sais, c’est terrible. Par contre, avec les livres-audio j’ai trouvé comment jumeler l’utile à l’agréable. Je ne m’endors plus après la lecture d’un chapitre. 

J’avais besoin de lire ce livre

Bref, je naviguais sur Youtube en regardant sans attente et puis ce livre vient dans mes suggestions de lecture. J’hésite et le mets dans « à regarder plus tard ». Et puis, j’ai senti que je devais l’écouter. Moi qui ne comprends pas trop encore comment voir les signes de la vie. Je crois après quelques jours que cela en était un.

À ce moment même, j’avais besoin de lire ce livre. J’avais besoin de réponses ou de pistes. Avec tout ce bruit mental, j’avais besoin écouter mon corps et mon coeur et de me recentrer avec l’important : Moi.

Il y a des choses que je savais déjà mais que j’avais besoin de me faire redire encore pour qu’enfin mon cerveau l’enregistre et le mettre en pratique. Et d’autres choses que je ne voulais pas entendre mais qui répondaient exactement à mes questions.

Je devais apprendre à écouter avec mon cœur et non ma raison et mettre en sourdine ce dialogue mental. Cela me rappelait encore qu’il faut que j’écouter mon corps et mon coeur.

Quand la maladie frappe

Dernièrement, j’ai subi une blessure au trapèze, épaule droit et progressant ver l’hypothèse d’une cervico-brachialgie ainsi qu’un syndrôme myofascial. J’ai du arrêter de travailler et aussi mettre de côté mes créations artistiques. Ne rien faire pour moi était signe de faiblesse et de lâcheté.

Mais, j’acceptais et faisais ce qu’il fallait pour retrouver mes capacités. La physiothérapie et  l’ergothérapie m’ont beaucoup aidé à gérer la douleur et comprendre mieux travailler avec mon corps. Aussi, de faire attention à ma posture et de respecter mes limites corporelles.

Par contre, je me sentais limitée dans mes mouvements. Je devais choisir quelle tâche j’allais accomplir à chaque jour. Parfois, je pouvais seulement faire la vaisselle et plier mon linge et/ou la tondeuse. Souvent, plusieurs tâches de base que je faisais facilement autrefois devaient maintenant attendre au lendemain.

Je n’étais plus maitre de mon corps et je devais l’écouter. Même si notre coeur veut, si notre corps ne suit pas cela ne fonctionne pas toujours.

Encore une fois, je devais écouter mon corps car il a parlé très fort ici et cela voulait dire de modifier ma perception de travailler durement. Je devais prendre soin de moi, me reconstruire, respecter les limites de mon corps, de l’écouter et d’accepter sa vitesse de réhabilitation.

Mon corps m’envoyait des signes que je n’écoutais pas

Avant même que la blessure arrive, je savais que cela arriverait. Mon corps m’envoyait des signes que je n’écoutais pas. Même si je suis entrepreneur, quand notre corps nous parle il faut l’écouter. Je me bourrais d’Advils et je me disais que JE DEVAIS travailler et avoir un salaire et que je NE POUVAIS PAS me permettre de dire non ou de fixer mes limites. Tout cela pour une question d’argent. Parce que, comme on le sait, seulement vivre de l’art n’est pas toujours assez pour vivre.

Par contre, lorsque notre corps ne suit plus la cadence, il faut savoir peser sur le bouton pause au bon moment avant qu’il ne soit trop tard. Il faut respecter notre corps, notre coeur mais, aussi nos limites et y aller progressivement. Chose que je ne me suis pas permise et dont j’aurais dû. J’avais sentie un mauvais feeling par mon instinct ou voix intérieure ou intuition selon comment vous l’appelez.

Je me suis convaincue que c’était mon égo qui me parlait et qui ne voulait pas retourner faire un travail qui ne correspondait pas à mes désirs. Je me sis peut-être trompée amis il est maintenant trop tard et je l’accepte. Je suis maintenant prise avec une maladie chronique et de la médication à vie.

Mettre en sourdine ma petite voix intérieure

Donc, j’acceptais mon sort et me disais que je devais être réaliste et trouver un travail « Normal » pour payer les factures. Et que, depuis plusieurs années, j’avais déjà beaucoup essayé pour vivre seulement de mon art et cela n’était plus réaliste avec ma situation même si au fond de moi je savais que pour être heureuse dans la vie je devais créer.

J’ai du mettre en sourdine ma petite voix intérieure et lui dire « Ola, tu vois bien que tu rêves trop grand, regarde ou cela te mène… tu as frôlé la faillite personnelle, tu as liquidé tous tes avoir pour un rêve et de plus tu te retrouves encore à la case départ… prends toi un job comme tout le monde, va travailler durement même si tu n’aimes pas ça et payes tes choses, et lorsque tu auras du temps libre alors tu feras des créations. »

Voici l’Égo et la peur qui ont parlé et je l’ai écouté car je ne voyais pas d’autres options raisonnables pour avancer. 

J’apprends beaucoup des enfants

Alors, j’ai appliqué dans des emplois qui avaient besoin de main d’œuvres et où je pourrais m’assurer un revenu de base pour ne pas vivre l’angoisse de manquer de fonds. J’ai quand même été là ou je pouvais évoluer et avoir un intérêt. Donc, je me suis retrouvée éducatrice en garderie.

J’ai adoré mon expérience et de renouer avec les enfants et leur spontanéité m’ont fait un très grand bien. L’amour inconditionnel qui s’y retrouve et leur façon de vivre le moment présent me fascinaient. J’ai énormément appris d’eux et je leur ai donné plein d’amour en échange.

La moindre bévue pouvais me faire perdre mon emploi

Par contre, je trouvais la charge très lourde auprès des patrons et des parents. J’avais 8 à 10 enfants sous ma responsabilité et je devais apprendre comment fonctionner avec eux non comme un parent mais comme une éducatrice. La moindre bévue pouvais me faire perdre mon emploi. Parce qu’on se le dise, la tolérance est zéro et je n’avais pas le droit à l’erreur.

J’ai appris que certains fonctionnement que je croyais bons ne l’étaient pas. Que je ne pouvais rester fâchée après un enfant parce que lui-même oubliait l’évènement quelques minutes plus tard. Je ne pouvais crier après un enfant, car il reproduisait ce que je faisais. Je devais leur démontrer de l’amour même si cela était une moins bonne journée pour moi et surtout je devais apprendre l’art d’accompagner un enfant quand je n’en ai même pas moi-même.

Alors, oui j’ai appris autant que je leur ai appris des choses et cela me sera utile toute ma vie. Mon coeur de maman a été comblé mais mon corps n’a pas aimé les microbes.

Je ne me sentais pas à ma place

Un système immunitaire au bout du rouleau

Il y a deux points qui ont fait que je ne me sentais pas à ma place et que je ne passerais pas ma vie là. J’étais toujours extrêmement malade et ma patience était mise à l’épreuve. Mon corps me parlait mais je ne l’écoutais pas. Je l’ai mis à l’épreuve jusqu’à temps que je me demande si je ne finirai pas aux urgences avec toute cette fièvre forte et après une blessure au dos.

Bref, la première année, les éducatrices disaient que c’était normal d’attraper tous les microbes. Je me suis convaincue que c’était le cas. Mais après un an, je commençais à douter de mon système immunitaire. Définitivement le mien était fragile à cet environnement et je passais mes journées de congés à dormir et me reposer pour être en forme pour la prochaine semaine à venir avec ces petits monstres (alias cœurs sur deux pattes).

Travailler pour quelqu’un d’autre qui n’a pas les mêmes valeurs

Le deuxième point était le système en place axé sur le profit et dont les besoins des enfants étaient respecté sans pour autant améliorer leurs conditions. Le problème est ma franchise légendaire et de me mettre toujours dans la position des parents des enfants. Je me dis : Est-ce que j’accepterais cela si c’était mon enfant!?

La réponse est non alors je le mentionne poliment mais le manque d’ouverture était ancré et une compagnie reste une compagnie qui doit payer ses employés et faire des profits pour continuer. Cela ne correspondait pas avec mes valeurs et je devais me plier aux exigences. Choses que j’ai réussie à faire et « m’en foutre » un certain temps jusqu’à ce qu’on me congédie.

Je voyais que c’était trop pour mes capacités mais par orgueil je continuais quand même

J’en viens au fait que, mon corps m’a avertis plusieurs fois et que je ne l’ai pas écouté parce que j’avais besoin d’un revenu. Il s’est produit la même chose à mon dernier emploi. Je voyais que c’était trop pour mes capacités physiques mais par orgueil je continuais quand même. Je voyais qu’on nous demandait toujours plus, être rentable, être productif, être toujours plus pour combler la main d’œuvre manquante. 

Endoctriné sur l’argent, la productivité, la rentabilité et le profit

Ceci étant dit, peu importe le travail que j’ai fait dans ma vie, et que vous aurez fait aussi, nous avons été endoctriné dans une société axée sur l’argent, la productivité, la rentabilité et le profit. On nous impose depuis l’enfance à suivre des règles bien établies.

On nous fait croire que si on étudie longtemps nous aurons de gros salaires et que la partie est gagnée. À long terme, je crois que nous pouvons passer à côté de ce qui est vraiment important : notre santé et notre bien-être.

Suivre le moule de la société

Chose encore que j’ai faite pour me prouver que j’étais intelligente : poursuivre mes études jusqu’au baccalauréat en design graphique (dont j’ai buché mais adoré) pour me retrouver 10 ans plus tard avec le même constat : un domaine saturé, salaire moindre et productivité exigeante pour finalement finir en burn out pour une compagnie qui s’en fout de ta santé et ton moral.

On va me dire, oh tu exagères y’a de bonnes places quand même! Oui, j’imagine mais selon mon expérience, j’en n’ai pas trouvé, désolée. On vit dans une société malade basée sur le profit et non sur la qualité de la vie humaine. Et dans ces moments, je me sens née à la mauvaise époque. Je veux écouter mon corps et mon coeur mais il est difficile d’avancer dans une société qui n’a pas les même valeurs que toi.

Développer son intelligence financière

Pour développer votre intelligence financière, je vous invite à lire ou écouter le livre audio Le Quadrant du Cashflow Un guide pour atteindre la liberté financière de Robert T. Kiyosaki. Ce livre a été un vraie révélation pour moi comprenant mieux le processus pour trouver une équilibre financière.

Ce livre est vraiment complet et parle de points que nous n’apprenons pas à l’école ou de faits que nous comprenons subitement par rapport à notre insécurité financière et la façon dont nous avons été formés pour être des employés. 

Comment vivre et non comment survivre

On nous a tellement inculqué des valeurs fausses et loin de la vraie nature de la vie. Les gens sont malheureux, plusieurs souffrent de plus en plus d’anxiété dont moi incluse. On a oublié de nous enseigner comment vivre et non comment survivre.

Comme pour les arts, j’ai du taire les petites voix qui me disaient les mêmes phrases dogmatiques que c’est un milieu de crève faim, que personne ne réussie à gagner sa vie là-dedans, que nous sommes un peu trop rêveurs et pas assez réalistes, etc.

Apprendre à me faire confiance et à écouter mon intuition

La chose que je peux confirmer c’est que le moment où je me suis lancé à mon compte, j’ai fait un plongeon énorme dans l’inconnu. Cela a créé de l’insécurité et une angoisse périodique ainsi que de nombreuses remises en question.

Mais vous savez quoi? Grâce à cela, j’ai évolué beaucoup plus vite que je ne l’aurais espérée. J’ai du apprendre à me faire confiance et à écouter mon intuition. ET SURTOUT d’écouter mon corps et mon coeur. Aussi, ne pas considérer les commentaires désobligeants des gens et de leurs jugements. Quand j’ai compris cela, je n’avais plus besoin de l’approbation des gens et ce fut un énorme soulagement.

Je suis le créateur de ma vie

Je venais de comprendre j’étais le créateur de ma vie. Peu importe ce que les gens allaient dire, c’est moi qui prends ce chemin et non eux. Je fais les efforts et construis mon avenir. Aussi, c’est moi qui vivra avec les conséquences ou les merveilleuses coïncidences.

Je ne regretterai jamais d’avoir emprunté la voix de mon cœur parce que je suis la seule à savoir ce qui est bien pour moi et ce qui me rend heureuse. J’ai écouté mon coeur qui me montrait le chemin d’entrepreneur, mais j’ai parfois oublié d’écouter mon corps qui me sonnait l’alarme. Mais chose sure, mon cerveau continue d’apprendre même si mon corps ne suit plus la cadence lol!

Partager mon expérience

Pour conclure, même si je n’appréciais pas le fait d’être en arrêt, cela m’a forcé à renouer avec l’écriture. Donc, cela m’a permis aussi de développer mon blog. Je repoussais ce moment  souvent car je ne savais plus ou je me dirigeais.

Maintenant, j’ai compris que si je veux atteindre le plus de gens, leur partager mon expérience ainsi que de les motiver, le blog était LA meilleure méthode. Je peux écrire en écoutant mon coeur malgré mes limitations de mon corps et de diffuser mon expérience personnelle.

Un moyen de partager les vraies choses de la vie

Avec l’internet, on peut chercher l’information qu’on désire et non celle qu’on nous impose et alors lire ce qui nous anime et aussi de s’inspirer des gens. Il n’y a plus de limite pour les lieux et les langues. Nous avons enfin un moyen de partager les vraies choses de la vie.

Je vous souhaite de renouer avec l’enfant en vous et de vous écouter même si parfois cela est difficile. Dites-vous :  » À partir de maintenant,  j’ai besoin de réapprendre à écouter mon corps et mon coeur sans jugement. » Votre nouveau mantra pour vous sentir mieux avec vous-mêmes.

Pour suivre notre chaine Youtube ou s’abonner 

Publié par Un commentaire

Tutoriel : réaliser un cactus en feutre

cover-article-tutoriel-realiser-un-cactus-en-feutre-la-boite-ateliers-créatifs

Tutoriel du cactus en feutre
Un projet facile pour débuter en couture

Dans ce tutoriel du cactus en feutre, nous vous expliquons toutes les étapes de création ainsi que le matériel requis pour réaliser le projet. Il peut servir de décoration ou être utilisé comme porte épingle à couture. Vous apprendrez aussi à réaliser un patron, comment faire la coupe du feutre, la couture à la machine à coudre, le rembourrage et finalement le fixer dans un pot à plante. Nous vous suggérons de suivre toutes les étapes et de visionner le tutoriel vidéo pour comprendre le processus. Ce projet se réalise facilement en une heure et la période de séchage pour fixer le tout est de 24h.

Matériel requis pour réaliser le cactus en feutre

  • Machine à coudre ou aiguille et fil à coudre
  • 2 feuilles de feutre vert format 8,5 x 11 po
  • Rembourrage en mousse
  • Bâton de bois diamètre de 1 cm
  • Papier pour dessiner le patron
  • Crayon de feutre ou pastel sec
  • Épingles à couture
  • Ciseaux
  • Petit pot à fleur en argile ou plastique
  • Sable à décoration
  • Colle Modpodge

Étapes de création du cactus en feutre

Étape 1 : Dessiner le patron du cactus en feutre sur papier

patron-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs          Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs21  Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs23

Pour ne pas faire une erreur sur le feutre lors du traçage, nous vous suggérons de tracer le patron sur une feuille. Les proportions de la forme donne environ 2,5 x 5 po. Il faut calculer  que ce format ne sera ps le final car lors de la couture vous perdrez 1 pouce de bordure.Donc les proportions inclus la bordure de couture. Après le dessin, pliez la feuille en deux à partir du milieu de la forme et couper le papier en suivant les lignes. Cela vous permettra d’avoir une forme identique des deux côtés. Répéter ce processus pour avoir 8 feuilles identiques. Vous pouvez aussi, plier la feuille de feutre en 4 et épingler votre patron papier pour ensuite couper la forme. Soyez vigilants car le feutre est porté à bouger lorsque la coupe est trop épaisse. Prenez votre temps et coupez en maintenant vos doigts à proximité de la coupe en gardant une bonne pression.

Vous pouvez téléchargez le patron pour la coupe si vous n’êtes pas à l’aise de le tracer à main levée.

patron-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs

Étape 2 : Couper le feutre selon le patron

Placer les formes de feutre 2 par 2. Ce qui donnera un recto et un verso pour 4 formes qui seront cousues par la suite. Vous pouvez les épingler afin que les feuilles restent en place lors de la couture.

Étape 3 : Coudre à la machine ou à la main le cactus en feutre

https://www.laboiteatelierscreatifs.com/wp-content/uploads/2019/07/IMG_9177-1.jpg Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs12 Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs9Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs13

Pour la couture, commencez par la base la moins large et suivez la forme en gardant un marche de 0,5 pouces d’excédent. Couper les fils et le surplus de feutre pour chacune des parties cousues. Par la suite, empilez les 4 formes une par-dessus l’autre, mettre une épingle pour les tenir en place et effectuez une couture au centre de façon verticale. Retirez l’épingle et couper la base pour que toutes les feuilles soient de la même longueur.

Étape 4 : Rembourrage du cactus en feutre et couture finale

Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs14 Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs15 Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs16

Pour le rembourrage, vous devez  y aller progressivement avec un peu de rembourrure et le bâton de bois. Essayez de ne pas trop remplir chaque section du cactus afin de ne pas défoncer le feutre. Vous devez vous garder une marge de 1 pouce vers le bas vide. Une fois toutes les section remplies, faire une couture pour fermer le projet et coupez l’excédent de feutre.

Étape 5 : Préparation du sable et Modpodge

Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs17 Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs18

Mélangez une 1/2 tasse de sable de décoration de la couleur de votre choix avec 1/4 de tasse de modpodge ou de colle blanche. Mélangez le tout avec une cuillère ou un bâton de bois afin que le mélange soit homogène.

Étape 6 : Assemblage et période de séchage

Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs19  Tutoriel-cactus-en-feutre-pour-epingles-couture-la-boite-ateliers-creatifs

Ensuite, versez le mélange dans le pot et laissez un espace au centre pour y insérer le cactus en feutre. Bien compacter le tout et laissez sécher 24 heures. Le mélange de sable durcira et le cactus sera figé dans le sable. Le sable permet de créer un poids afin que le cactus en feutre ne tombe pas et reste en place lors de l’utilisation. Vous pouvez décorer la maison avec ce cactus en feutre ou l’utiliser comme support pour épingles à couture.

Tutoriel vidéo

Dans le tutoriel vidéo, il sera plus facile de comprendre les étapes de réalisation de la construction du patron et du rembourrage du cactus en feutre. Vous aurez aussi d’autres informations pratiques pour faciliter la réalisation de ce projet. Cependant, l’étape 5 et 6 ne sont pas sur la vidéo et vous devrez les lire dans cet article pour accomplir le projet au complet.

Voici un autre article qui pourrait vous intéresser :

Comment faire des tawashis zéro déchet

Visitez notre boutique en ligne avec plusieurs produits de décoration faits à la main

Tissage mural macramé bleu et beige sur tige de bambou

Capteur de rêves dentelle floral turquoise et blanc à plumes

6 aimants Cactus en bois vernis

Publié par 2 commentaires

Apprendre à tricoter à la broche : Tutoriel

cover-apprendre-a-tricoter-a-la-broche-notions-de-base-pour-debutants-la-boite-ateliers-créatifs

Notions de base pour débutants

Vous avez toujours étés impressionnés par les projets de tricot?  Alors, comment procéder? Si vous êtes plus tôt visuels,  notre tutoriel vidéo sera à votre disposition à la fin de l’article afin d’apprendre à tricoter à la broche.

Dans ce tutoriel, vous apprendrez comment débuter du bon pied avec les notions de bases comme:  monter vos mailles de deux façons, tricoter à l’endroit, tricoter le point mousse et comment fermer un projet. Par conséquent, voir le processus de réalisation vous permettra de progresser à votre rythme et de mieux comprendre les notions importantes.

Matériel requis

Débutez à tricoter à la broche avec des broches et laine de grands formats. Or, ce petit conseil facilitera votre apprentissage. De ce fait, il est plus facile de manier ces outils et de comprendre les étapes. Aussi, le résultat sera plus rapide et vous verrez mieux les mailles à tricoter. Donc, plus vous serez bons et plus vous pourrez diminuer les formats des broches et des laines utilisés.

Pour se faire, voici les matériaux requis pour débuter à tricoter à la broche:

  • 1 balle de laine format grosse ou catégorie 5-6
  • Broches (2) en bois ou métal de format 10 mm ou 13 US
  • Des ciseaux
  • Aiguille à laine

1 : Monter les mailles avec des broches

Commencez à monter seulement 8 ou 10 mailles. Ainsi, avoir de petits échantillons permet de voir le résultat plus rapidement.

Rien ne sert de débuter un projet de tricot si les notions de base ne sont pas acquises. Cela pourrait vous décourager en cours de route et ce n’est pas le but. Une fois que l’étape 1 est comprise, poursuivre à l’étape 2.

2. Tricoter à la broche les mailles à l’endroit

À cette étape, apprenez à tricoter à la broche vos mailles à l’endroit sur l’avant et l’arrière du travail. La trame donnera comme effet un projet réalisé au point mousse.

Lors de vos premiers essais, vous risquez de perdre ou d’augmenter des mailles  en trop ou en moins et cela est tout à fait normal.

Afin de prévenir cela, comptez vos mailles après chaque rang exécuté pour être certain d’avoir bien procédé. Si vous avez trop ou pas assez de mailles, alors simplement recommencer votre tricot en retirant votre projet de la broche et tirer sur le fil. Tout le tricot se défera et recommencez à l’étape 1.

3. Apprendre à tricoter à la broche le point mousse

Lorsque vous aurez bien saisi les étapes 1 et 2, commencez à travailler votre tension pour qu’elle reste constante. À vrai dire, rien ne sert de tricoter serré. Rendez-vous la tâche plus facile. Par conséquent, c’est ici que se joue la compréhension de la tension.

À vos débuts, votre tension sera soit trop serrée soit trop dense. De ce fait, vous devez trouver l’équilibre de votre tension. Mieux vaut tricoter dense car, le tricot est un projet qui sera extensible. Pour ainsi dire, c’est comme si vous tissez une toile d’araignée.

Donc, la tension doit être constante et uniforme pour créer un projet harmonieux. Bref, vous devrez plusieurs fois répéter et recommencer jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat. C’est ainsi qu’on devient meilleur et qu’on apprend à tricoter à la broche.

Tout au long du processus, vous tricoterez plusieurs rangs qui, en s’additionnant, donneront le point mousse. Enfin, ce point est simple. Il faut toujours tricoter à l’endroit sur l’endroit du projet comme sur l’envers. L’addition de tous ces rangs crée le point mousse.

4. Rabattre les mailles à la broche et fermer le projet

Au moment où vous serez satisfait de votre échantillon, commencez maintenant l’étape 4 qui est de rabattre les mailles et de fermer le projet. Lorsqu’on apprend à tricoter à la broche, cette étape mérite d’être pratiquée et répétée. Mais, nous l’oublions souvent en cours de route.

Rabattre les mailles permet de les enchaîner les unes aux autres afin que le projet soit solide et ne se défasse pas après quelques usages.

À cet instant, il est super important de ne pas trop serrer les mailles ensemble. Sinon, votre finition sera plus condensée que celle du départ. Encore ici, avec beaucoup de pratique, vous trouverez la bonne tension à effectuer.

Conseils pratiques pour apprendre à tricoter à la broche

Prenez votre temps pour saisir chacune des étapes d’apprentissage. Il faut les maîtriser avant de poursuivre à la prochaine.

L’avantage de la vidéo : Arrêter, reprendre, reculer, avancer et répéter. Ne vous mettez pas de pression et allez-y à votre rythme.

N’oubliez- pas que l’apprentissage d’une nouvelle technique doit être agréable et non décourageante.

Nous espérons que ce tutoriel qui vous montre comment tricoter à la broche vous aidera. Bonne exploration à tous!

Pour connaitre les indispensables du tricot et du crochet, nous vous suggérons de lire notre article paru précédemment sur le sujet.

Dans cet article, apprendrez à bien choisir vos outils pour effectuer un projet. Avant de débuter ce dernier, connaître les indispensables vous permettra d’acheter le matériel nécessaire selon vos besoins.

Aussi, vous saurez comment choisir les formats de laines et de broches ainsi que tous les outils nécessaires pour tricoter.

Tricot et crochet : Les indispensables

Tutoriel vidéo

Voici le tutoriel vidéo des notions de bases pour apprendre à tricoter

Pour consulter nos cours en ligne :

apprendre à tricoter à la broche 2

tricot-a-la-broche-2-couleurs-niveau-intermediairecours-en-ligne-transfert-dimage-sur-canevas-la-boite-ateliers-creatifscours-en-ligne-capteur-de-reves-la-boite-ateliers-creatifs

Publié par Un commentaire

L’art accessible pour tous

cover-article-rendre-l-art-accessible-a-tous-problemes-et-solutions-la-boite-ateliers-creatifs-5808

Rendre l’art accessible pour tous
Problèmes et solutions

Beaucoup d’offres pour un marché restreint

La majorité des artistes se leurrent à essayer de se faire connaitre par des acheteurs potentiels. Il y a donc beaucoup d’offres pour peu de demandes. J’imagine que vous connaissez la loi de l’offre et de la demande ? Nous sommes justement un grand nombre de créateurs avec un talent exceptionnel mais, qui se butent sur un marché restreint. Donc, ceux qui peuvent se permettre d’acheter une oeuvre dans les 4 chiffres sont limités. Si nous désirons tous en bénéficier, nous devrions se concentrer sur un marché plus vaste et offrir des produits adaptés à ce public : la classe moyenne. Il faudrait rendre l’art accessible pour tous.

Offrir une oeuvre d’art accessible que la majorité des gens pourront acheter

Nous sommes tous heurtés à ce problème. Au lieu de modeler l’environnement artistique pour qu’il soit plus prospère, nous laissons aller de très belles opportunités ! J’adore trouver des solutions aux problèmes et souhaite un vent de changement et de mentalités concernant les arts. J’en viens au fait qu’il y a plus de chance de vendre nos oeuvres de façon récurrente à la classe moyenne si celles-ci sont plus petites et abordables. Elles prennent parfois moins de temps à être créés et l’art devient plus accessible. Évidemment, tout est relatif par rapport aux médiums que vous utilisez mais, n’empêche que de réduire le format et la quantité de médium, vous permettrons d’épargner et d’offrir un produit que la majorité des gens pourront s’acheter. Simplement à miser sur des galeries collectives avec des côtes de 25% sur vos ventes et de plus petits formats d’oeuvres.

La réalité des galeries d’arts classiques

Je voudrais comparer avec une galerie classique où se retrouve ces fameux acheteurs bien anti que tout le monde convoite. Premièrement, il faut réussir à se faire sélectionner et afficher. Pour bon nombre d’entres-vous, sans vouloir être pessimiste mais plutôt réaliste, vous ne serez pas sélectionnés. Si vous y parvenez, félicitations! Ensuite, viendra le temps d’essayer de vendre vos toiles (la galerie s’en charge) et se pige une belle côte de 50% et plus sur chacune de vos ventes. La galerie exigera que vous créer de grand format (plus grand, plus cher, plus impressionnant pour l’acheteur). Si tout continue de bien aller, vous allez alors produire en chaîne ce qui se vend. Reproduire le même genre de toile qui a du succès et survivre à la pression de la production de quantité. Voici un topo assez bref mais qui peut convenir pour certains artistes.

Miser sur un marché plus grand et intégrer l’art accessible dans le quotidien des gens

Il y a quand même des points qui se ressemblent d’un côté ou de l’autre. Par contre, je suis encore convaincue que la solution est de miser sur un marché plus grand avec beaucoup plus d’acheteurs et d’offrir un produit à leur capacité d’achats. Il faut intégrer l’art dans le quotidien des gens. Pourquoi l’art devrait être un produit de luxe et réservé à un public restreint ? Préférez-vous vendre une giga oeuvre à l’occasion ou plusieurs modestes à tous les mois? Il y aurait surement d’autres idées intéressantes sur le sujet à développer et ainsi réintégrer l’art dans la culture contemporaine et de pouvoir tous y adhérer. Peut-être que de rendre l’art accessible à tous pourrait inciter les gens à encourager les artistes.

Visitez notre boutique en ligne :
https://www.laboiteatelierscreatifs.com/boutique/

Publié par 4 commentaires

Comment créer les couleurs en peinture

cover-article-comment-creer-differentes-couleurs-en-peinture-avec-les-primaires-la-boite-ateliers-créatifs

Comment créer différentes couleurs en peinture avec les primaires

Réaliser un cercle chromatique facilement avec de la peinture

Vous aimeriez apprendre comment créer vos couleurs en peinture avec seulement les primaires? Si vous disposez du bleu (cyan), rouge (magenta) et jaune, vous pouvez facilement obtenir un large éventail de couleurs. Il suffit de comprendre comment les créer.

Grâce à cet article, je vais vous montrer comment faire. Inutile d’acheter toutes les couleurs  de peinture qui se retrouvent sur le marché. Vous pouvez simplement effectuer un cercle chromatique avec les trois couleurs primaires.

Vous comprendrez le processus ainsi que les appellations des couleurs primaires, secondaires et complémentaires. Vous aurez aussi la possibilité de visionner le tutoriel : Notions de base pour mélanger ses couleurs pour suivre les étapes.

Les couleurs primaires

À l’aide des couleurs primaires en peinture tels que le bleu communément appelé cyan, le rouge qui se nomme mangenta et le jaune, vous pouvez réaliser les couleurs secondaires ainsi que les complémentaires et une multitude de variations intéressantes simplement avec ces trois couleurs. Pour faire l’expérience, vous aurez besoin de ces trois couleurs.

Je vous suggère d’acheter la marque de peinture en tube de gamme artiste comme Artist’s Loft de chez Michael’s ou celle Omer Deserre. Vous pouvez aussi vous procurer du noir et du blanc pour d’autres options de dégradés de couleurs.

Vous pouvez acheter les marques de bas gamme de peintures en pot liquide pour faire l’expérience. Par contre, ces peintures ne sont pas conçues pour créer des oeuvres de qualité et à long terme sur des toiles. Ce sont plus des peintures pour un bricolage éphémère ou à utiliser avec les enfants.

La différence c’est que cette dernière est plus mat, peut craquer au séchage, ne couvre pas une grande surface et est transparente, et vous ne pourrez pas créer des textures dû à sa fluidité . Or, la peinture en tube pour artistes vous permettra d’avoir de meilleurs résultats dont une vibrance des couleurs, un usage moindre de peinture pour le même résultat et la possibilité de créer des textures. Vous pouvez aussi essayer les deux types pour comparer les résultats.

Les couleurs secondaires en peinture

Les couleurs secondaires sont de deuxième niveau, c’est-à-dire, qu’ils sont obtenus en mélangeant les primaires à part égale. Ainsi, vous obtiendrez le vert (jaune+bleu) le violet (rouge+bleu) et l’orange (jaune+rouge). Inutile de vous dire de ne pas acheter ces couleurs car vous pouvez les créer vous-même!

Les couleurs complémentaires en peinture

Nous appelons couleurs complémentaires les couleurs qui s’opposent sur le cercle chromatique et qui, une fois disposées sur une oeuvre en proportion 1/10 environ, créer une harmonie de couleurs. Si vous mettez les couleurs complémentaires à part égale votre oeuvre sera criarde et vos yeux auront mal lol ! Donc, il est important de bien les comprendre et de choisir quelle couleurs sera la dominante dans votre oeuvre.

Lorsque que vous effectuez votre cercle chromatique, les couleurs secondaires sont aussi celles qui seront complémentaires. La complémentaire du bleu est le orange, la complémentaire du rouge est le vert et la complémentaire du jaune est le violet. La meilleure façon que j’ai trouvé pour l’expliquer c’est que la complémentaire n’a pas la couleur primaire dans son mélange. L’orange (jaune+rouge) est complémentaire du bleu, le violet (bleu+ rouge) est complémentaire du jaune et le vert (jaune+bleu) est complémentaire du rouge. Si le principe vous semble encore flou, je vous invite à visionner le tutoriel en bas de l’article pour mieux comprendre.

Les couleurs analogues en peinture

Les couleurs analogues sont la variations entre les couleurs secondaires. Si nous mélangeons 1/2 part de bleu et 1/2 part de jaune nous obtiendrons le vert. Par contre, vous pouvez aussi changer les proportions pour obtenir une plus grande variété chromatique de vert.  Donc, essayez 1/4 de jaune + 3/4 de bleu ce qui donnera un vert bleuté et à l’inverse, 1/4 de bleu + 3/4 de jaune donnera un vert plus jaune voir couleur lime. Vous pouvez effectuer le même processus pour le bleu et rouge et le rouge et jaune.

L’essayer c’est l’apprendre

Afin de bien comprendre cet univers des couleurs, je crois que le meilleur moyen est de le faire avec la matière. Mentalement, il est difficile de comprendre le résultat. Par contre, en mélangeant la peinture et ses couleurs, il est plus facile de visualiser et mémoriser les résultat obtenus.

Aussi, la théorie est une chose mais elle peut varier dans la matière. D’où l’importance de mettre les mains à la pâte et d’explorer toutes les possibilités. Certaines marques de peinture ne donneront pas le même résultat que d’autres donc d’où l’importance de faire des tests préalablement.

Les palettes de couleurs

Si vous avez de la difficulté à établir un éventail de couleurs pour la création d’une oeuvre, il existe en ligne plusieurs palettes de couleurs disponibles. Vous pouvez alors faire des recherches et conserver vos trouvailles. Pour ma part, j,adore chercher ces palettes de couleurs sur Pinterest et me créer un tableau de ces dernières.

Lors d’une panne d’idées, je vais fouiller dans ce tableau en référence et je choisie la palette qui me conviens selon le projet choisi. Vous pouvez aussi vous créer un petit cahier de notes avec différentes palettes que vous aurez conçues et vous y référer lorsque vous en aurez besoin.

Vous saurez alors que les peintures que vous disposez à la maison donneront exactement le mélange obtenu dans votre cahier. Évidemment, prenez des notes et notez les qualités de peinture utiliser ainsi que le nom des couleurs/tubes de peinture qui ont servis aux mélanges.

Cercle chromatique des mélanges de couleurs en peinture en image

Voici une image qui résume l’ensemble des mélanges et qui pourrait vous être utile pour réaliser votre propre cercle chromatique.

cercle-chromatique-melanges-couleurs-la-boite-ateliers-creatifs

Le tutoriel complet des notions de bases pour créer ses couleurs en peinture

Dans ce tutoriel, vous aurez toutes les informations étapes par étapes. Aussi, vous verrez la différence entre la peinture de bonne et mauvaise qualité et ce qui est bon rapport qualité/prix. Cette expérience peut aussi être une belle activité à faire avec des enfants. Vous verrez qu’ils sont émerveillés de voir le résultat des mélanges de couleurs en peinture. Amusez-vous bien !